Après GOOGLE, MICROSOFT et AOL, c’est au tour d’APPLE de s’intéresser à YAHOO!

Depuis que Jerry Yang, CEO et mythique fondateur de YAHOO!, a présenté sa démission, toutes les rumeurs et spéculations les plus folles circulent sur l’avenir du portail Internet dont le moteur de recherche est n°2 sur le marché américain.

Après GOOGLE, MICROSOFT et AOL, c’est au tour d’APPLE de s’intéresser à YAHOO!.

En effet, parmi les anciens cadres de YAHOO!, certains mettent en avant le charisme de Steve JOBS qui serait seul capable de remotiver les équipes pour relancer l’avenir d’un des pionniers du web.

Cette hypothèse est cohérente car :

- Steve JOBS est un visionnaire et un homme de défis : APPLE (par deux fois) et PIXAR/DISNEY.

- APPLE n’a aucun résultat dans sa stratégie Internet, s’emparer de YAHOO! lui permettrait d’adopter une nouvelle stratégie.

- Après le refus opposé à l’offre de MICROSFT et la crise financière qui a plombé le cours de Bourse de YAHOO!, tout est possible.

Toutefois, il est à noter que pour tous ses développements web, APPLE a jusqu’à maintenant fait appel uniquement à GOOGLE : installation du moteur de recherche dans SAFARI et de Google Maps dans l’IPHONE.

Par conséquent, si elle n’est pas invraisemblable, une telle solution ne sera pas prise sur un coup de tête.

Au-delà du défi proposé à Steve JOBS (dont la santé soulève à nouveau de nombreuses questions), cela offrirait à APPLE de nouvelles perspectives de croissance pour ITUNES qui pourrait devenir un portail à part entière. Steve JOBS pourrait également trouver des synergies importantes entre YAHOO! et APPLE, ce qui réinventerait le portail Internet comme ses actionnaires en rêvaient lorsque Jerry YANG a repris sa direction après en avoir préalablement été évincé.

Dernier point notable, Steve JOBS pourrait se contenter de stock options et refuser tout salaire ce qui permetrrait à YAHOO§ de réaliser de belles économies…

Philippe DUPUIS – MBA MCI Part Time 2008-2009

Tags: ,
Comments are now closed for this article.