Bruno Abelin – Interview

blog mci Bonjour Bruno Abelin,

Pouvez-vous nous décrire brièvement votre parcours professionnel ?
A la fin de mes études d’informatique, je suis rentré au service du Premier Ministre, SGDN (Secrétariat Générale de la Défense Nationale) où j’ai appris à travailler avec une équipe d’informaticien sur les environnements réseaux et systèmes. La sécurité étant encore peu répandue dans la problématique du système d’information. J’y suis resté 1 an.

Je suis rentré au service de son Altesse le prince Aga Khan IV pour m’occuper de l’évolution de son système d’information. Migration d’un environnement de vieille génération mainframe vers des solutions systèmes et réseaux Microsoft.

Mise en place des accès Internet et définition des éléments de sécurité du système d’information. J’y suis resté pendant 3 ans et demi.

Je suis rentré chez un éditeur de middleware présent dans les milieux financiers (BNP et Crédit Lyonnais). J’ai travaillé sur la mise généralisation du protocole IP dans le réseau national du CL ainsi que tous les aspects liés à sa sécurisation. J’y suis resté 18 mois.

Je suis rentré chez Communications et Systèmes (Groupe CS) où j’ai pris en charge le département sécurité réseaux. Nous avons réalisé de nombreux projets de sécurisation avec les leaders du marché de la sécurité. J’y suis resté 5 ans.

Depuis un an maintenant, j’occupe le poste de responsable avant-vente et services professionnels chez un constructeur français de firewall/IPS multifonctions. Je m’occupe, avec mon équipe de 5 personnes, de tous les pays. => http://www.arkoon.net

Pouvez-vous nous expliquer en détail votre métier et les responsabilités associées ?
Le rôle de l’avant-vente chez un constructeur est de devenir l’interface technique vis-à-vis de ses clients. Il accompagne le commercial pour répondre à toutes les questions technique généralement propre au produit construit par l’entreprise.

Il suit également les projets clients, les appels d’offres publics et privés ainsi que les partenaires qui revendent nos produits.

Qu’est ce qui vous a poussé à exercer ce métier ?
On m’a offert la première console de jeu Atari quand j’étais enfant depuis je n’ai rien fait d’autre.

Pourquoi avoir choisi d’enseigner au sein de la formation de 3e cycle E-business (MCI) du Pôle Universitaire Léonard de Vinci ?
Un challenge personnel puis avec les années, le goût de l’enseignement.

Que pourriez-vous recommander aux étudiants intéressés par le milieu des NTIC ?
De faire un choix rapide entre le commerce et le technico-commerce. Prendre la voie commerciale pour ceux qui aiment le contact et la relation humaine (l’argent et les voyages pour les meilleurs). Pour ceux qui sont plus à l’aise avec l’informatique technique, ils peuvent évoluer vers le marketing produit ou l’avant-vente…

Comment voyez-vous l’avenir des métiers de la sécurité informatique ?
D’ici peu la sécurité sera fondue dans les produits systèmes et réseaux et ne sera plus un secteur à part entière… Il est donc nécessaire de prendre le virage avant la fin de la décennie…

Propos recueillis par Ronan Levesque, Mathieu Montereau et Sophie Morin

Comments are now closed for this article.