Comment je suis (presque) devenue une groupie à LeWeb09



Pas facile, mais possible, d’interviewer des célébrités professionnelles à LeWeb09.

Une bonne formation de groupie m’aurait été utile !

Zappos

LeWeb09 : des tables rondes prestigieuses, des invités haut de gamme, mais surtout, pour quelqu’un qui veut se lancer dans le e-commerce … la présentation de Tony Hsieh, le CEO de Zappos, site de vente de vêtements en ligne. Mais Zappos est surtout connu pour son service client hors pair et les valeurs défendues par ses Top Managers dans toute la compagnie.

Pour ceux qui n’ont pas eu la chance d’y assister, je vous recommande de visionner l’intervention de Tony Hsieh.

Il y parle également d’Alfred Lin, son client n°1 lorsqu’ étudiant, il vendait des pizzas.
En fait, contrairement à ce que pensait Tony, Alfred n’engloutissait pas les pizzas les unes après les autres, il les revendait à la part et en faisant du bénéfice.

Alfred est maintenant le COO et le CFO de Zappos.

N’oubliez pas non plus que Zappos fondé en 1999, a été vendu pour 1.2 milliard de dollars en novembre … ça laisse rêveur.

Bref, la réussite de Zappos et le charisme de Tony m’ont décidée : j’allais interviewer Tony ! Pour le MCI !

La poursuite

Après avoir erré dans les allées, je finis par localiser Tony : évidemment, il est dans le speakers’ lounge en train de donner des interviews pendant que je suis obligée de rester à l’entrée : eh, oui : pas de pass !

Il n’y a qu’une seule sortie, je décide d’attendre. Au bout d’une bonne demi-heure, enfin, il sort.
Je fonce, et là, je suis interceptée par la personne en charge de Tony … Mais, j’explique mon cas, je les suis… J’arrive à les convaincre de me laisser ma chance, mais là, Tony a disparu, pendu à son téléphone. Je m’incruste, je récolte même quelques conseils : “c’est un américain, il n’a pas de temps, il faut l’aborder rapidement”, elle me fait répéter : “une question à lui poser, un conseil à lui demander et lui dire que ça ne durera pas plus de 3 minutes”.

Je finis par le retrouver, mais il est toujours au téléphone. Au moment où je pense que c’est bon… il retrouve sa femme, en fait ils étaient en train de se guider mutuellement au téléphone.
Tant pis, je l’aborde quand-même. J’y vais : une question à vous poser, un conseil à vous demander et ça ne durera pas plus de 3 minutes !

  • Qu’est ce qui l’a amené à développé cette philosophie du bonheur depuis ses ventes de pizzas ? 
  • Des événements dans sa vie professionnelle, bien sûr mais aussi dans sa vie personnelle.

Bon, je n’en saurai pas plus, il va apporter du support à Alfred Lin qui a une table ronde sur le e-commerce.

Je vais y assister, et j’essaierai de l’attraper à la sortie…

Un peu de réussite

La table ronde sur le e-commerce été raccourcie à cause de l’intervention à venir de la Reine Rania de Jordanie et de l’intervention précédente qui avait dérapé : dommage !
Bref, à la sortie : pas de Tony Hsieh, mais victoire : Alfred Lin est là : je fonce !

Je lui demande comment faire pour que mon business réussisse, il n’est pas spécialiste du domaine, mais me donne des conseils qui sont tout à fait dans la ligne de conduite et les valeurs affichées par Zappos :

  • Pour que ça marche, il faut être convaincu, passionné
  • Il faut créer une vraie équipe
  • Surtout, il ne faut pas craindre les échecs, et il faut en tirer parti.
  • Cela le fait sourire quand je lui dit que c’est une différence fondamentale entre la culture américaine et la culture française, ce rapport à l’échec.
  •  Bon, il modère. L’échec, oui : on apprend. On a droit à l’erreur : oui, mais pas plusieurs fois la même.

Ils ont des valeurs humaines, ce sont des passionnés mais ce sont aussi des business men.

Je lui donne ma carte, je récupère juste son adresse mail, et surtout… une photo pour le MCI !

Bref, groupie, ce n’est pas facile … mais j’ai quand même eu mes quelques minutes d’interview et la photo !

Benoite MCI part time 2009

2 Comments

  1. No'

    Excellent post!
    Il est indéniable à l’instar de ce qu’on a pu voir lors du web 09 que les entrepreneurs US marchent énormément à la passion, on dirait presque des illuminés. Force est de constater que la passion est finalement l’élément clé qui permet de féderer et surmonter les échecs

  2. PATRICIA

    La différence de génération doit jouer! Une vrai afficionados qui réussie à transcrire ces impressions même avec des réponses “vierges” en face . et oui la réussite on se la garde …souvent….