Compte-rendu Forum e-Marketing janvier 2009

Les 27 et 28 janvier dernier, le Palais des congrès de Paris a accueilli la 3eme édition du salon du e-marketing.

Parmi les thèmes abordés cette année, on trouvait les habituels E-mailing, Référencement, Réseaux sociaux, Mobile marketing toutefois on notera la présence d’un nouveau thème tout à fait actuel : les stratégies e-marketing et e-commerce gagnantes en temps de crise.
Mais laissons de côté la crise, si vous le voulez bien, pour parler de quelque chose de bien plus positif et ludique : les avatars personnalisés.
Déjà développés par plusieurs sociétés comme Weblin présente l’année dernière à ce même salon, ces technologies se font à présent de plus en plus fidèles à la réalité en « clonant » l’internaute. Ce service, nommé Ubiclip et proposé par la société Bottom Up donne la possibilité à un internaute de créer son clone à partir d’une simple photo, qui sera appliquée à un visage modélisé en 3D et permettra d’animer la photo au moyen de plusieurs expressions faciales pré programmées.
Si le rendu peut paraître un peu perturbant au premier abord (les expressions sont exagérées pour être bien visibles), il ravira les fans de messagerie instantanée.

Bien entendu, ce n’est pas la seule application de cette technologie, les avatars étant aussi destinés aux sites web des sociétés, afin de proposer aux prospects et clients de dialoguer en direct avec un avatar doté d’une certaine intelligence artificielle et, selon les dires de la société Bottom Up, « réhumaniser la relation client ».
C’est un point de vue.

Une autre technologie tout à fait intéressante – bien qu’un peu moins récréative – est celle du eye tracking.
Le Eye Tracking, qui était présenté mercredi par la société Miratech consiste, suite à une une étude réalisée sur un panel donné, à déterminer les zones « chaudes » et « froides » d’un site.
En effet, de la même manière qu’il existe des zones chaudes et froides dans un magasin (plus ou moins fréquentées du fait de leur localisation et de leur intérêt), il en va de même pour un site web, voire une page de résultat Google (avis aux référenceurs !)
L’étude présentée lors de la conférence portait justement sur les pages de résultats Google, la manière dont les internautes les lisaient. Le tout en faisant un parallèle avec l’étude de la société Enquiro, il y a quelques années :

Le triangle d’Enquiro

Les etudes de Miratech font tomber certaines idées reçues comme « le premier lien sponsorisé dans une page de résultats est le plus exposé », « Une page Web se lit en « F » (ou en « gamma » ou en « W » etc…) ».
Il faudrait beaucoup plus qu’une conférence d’une heure pour aborder tous les aspects de cette technologie, toutefois l’exposé était clair et compréhensible, donnant l’envie de se documenter davantage.

Aurore Gaczol
http://www.oror404.com

Comments are now closed for this article.