Dailymotion : la monétisation passe par l’innovation

Le site Dailymotion s’apprête à proposer de nouveaux formats publicitaires. Cette annonce vient rappeler le paradoxe auquel sont confrontés les sites communautaires de vidéos. En dépit d’une audience massive (40 millions de visiteurs uniques par mois), les revenus générés par Dailymotion restent proportionnellement faibles. La frilosité des annonceurs et l’hébergement de contenus illégaux y sont certainement pour beaucoup. L’enjeu pour le site français est d’arriver à monétiser cette forte audience. Après avoir passé des accords avec des éditeurs de contenus et proposé un système de filtrage contre les contenus pirates, le nouveau cheval de bataille du site communautaire est la publicité innovante.

Outre des formats classiques comme le pavé publicitaire 300×250 ou l’habillage de pages, l’offre de DailyMotion inclura prochainement le « Toaster Ad », un format publicitaire s’affichant en sur-impression au bas de la fenêtre de visionnage de la vidéo. Il se lancera 10 secondes après le démarrage de la vidéo, et disparaîtra au bout de 10 secondes. Le « Home Theater Ad » est un habillage publicitaire qui se lancera en sur-impression du lecteur vidéo. Il se divisera en deux pour venir se placer de part et d’autre du lecteur, à l’image d’un rideau de théâtre. Enfin le « Companion Logo Ad » permettra aux annonceurs de voir leur logo apparaître en 3D. Il s’affichera au bout de 10 secondes de lecture et aura une durée de 10 secondes.

Ces dispositifs publicitaires « in-stream » (publicité insérée dans la vidéo) seront réservés aux espaces proposant des contenus professionnels, où une unique marque sera présente sur une même page. Nouveau Senior Vice President Global Media Sales de Dailymotion, Frédéric Bellier revient sur le contexte qui entoure le lancement de ces nouveaux formats. « Si le marché de la publicité vidéo sur Internet commence à se développer fortement aux Etats-Unis, il n’en est qu’à ses débuts en Europe. C’est pourquoi nous avons fait le choix d’une large gamme innovante incluant plusieurs formats publicitaires, que chaque annonceur pourra choisir en fonction de ses propres objectifs. »

Il reste à savoir comment réagira la concurrence, Google en tête, récent propriétaire de DoubleClick, spécialiste des bannières interactives. Nul doute que des formats comparables devraient apparaître sur Youtube en 2008. Il faudra également observer la réaction des internautes face à ces nouveaux formats intrusifs. Le point à crucial sera le temps de visite sur la plateforme, qui reste le principal argument commercial mis en avant auprès des annonceurs.

Sources : silicon, journaldunet, emarketing, cbnews, lexpansion, neteco

Alban Carmet | Promotion 2007/2008 “Next generation”

Comments are now closed for this article.