Dans “Communication” il y a … “Commune”

Arnières

Connaissez-vous Arnières-sur-Iton ?

Et bien maintenant, grâce au WEB, c’est (presque) fait !

Petit tour d’horizon de ce joli village de Normandie de près de 2 000 habitants, aux portes d’Evreux, et interview de Sébastien PICQUE, concepteur-réalisateur de son site et par ailleurs élu municipal.

Bonjour Sébastien.

Depuis un mois est apparu sur la toile le site web de ta commune, Arnières-sur-Iton. En tant que concepteur de ce site, et par ailleurs membre du Conseil Municipal élu depuis mars 2008 peux-tu nous en dire davantage sur cette aventure ?

* … Au départ, quelle est la motivation principale ?

Nous avons argumenté de manière importante pendant la campagne sur le fait que la municipalité précédente communiquait peu, voire pas du tout. Il est assez compliqué de développer une vraie identité de village et d’avoir de vrais échanges avec les habitants dans une commune comme la nôtre. Quand on y regarde de plus près, les vecteurs efficaces de la communication institutionnelle vers les administrés sont finalement peu nombreux. Le site web est donc apparu rapidement comme un moyen rapide et avec un rendement bien supérieur à beaucoup d’autres…

Le site web était également un moyen de matérialiser le saut générationnel entre la nouvelle et l’ancienne municipalité.

* En combien de temps s’est mené le projet ?

Pendant la campagne, nous nous étions engagés à mettre en place le site de la commune rapidement. Le projet a réellement démarré en juin 2008, avec la prise de décision de le faire par nous-mêmes avec Joomla : avantage de la gratuité, maîtrise totale du contenu et des mises à jour, et absence de publicité ….


En septembre dernier, la maquette était en place, le Maire s’est alors occupé du contenu, pour aboutir fin octobre.

Le portage final et la mise en place du forum ont été réalisés par un habitant du village et le lancement officiel a eu lieu à l’occasion de la Fête de la Pomme (forcément, en Normandie, c’est la pomme !!) … à la mi-novembre.

* Ton expérience personnelle dans le web était-elle un plus pour piloter ce projet ?

Oui. Sans être informaticien de formation, j’avais déjà passé un peu de temps à construire un site personnel avec une adresse en .com. Ce site assez simple a été codé directement en html (… en dur comme disent les gens du métier) et il m’a permis d’appréhender plus facilement l’outil Joomla. Il est parfois nécessaire d’aller un peu dans le code pour faire vraiment ce que l’on veut.

* Quelles ont été tes surprises, positives ou moins bonnes depuis le lancement ?

Une surprise négative a été de constater, au moment du lancement, qu’un problème d’affichage existait sous IE6. Cela reste très surprenant de constater des problèmes de compatibilité aussi importants…

Du point de vue des réations des habitants, comme on s’y attendait, pratiquement rien dans un premier temps…. Notre village souffre en effet d’une connexion ADSL avec un débit qui reste très bas (512, 1024 Mo), avec un taux d’équipement de 50-60 % …

Question chiffres, nous n’avons pas encore mis en place d’outil de suivi des visites, car notre préoccupation n’est pas là. Cependant, Joomla permet néanmoins d’en avoir une idée, on dépasse les 300 visites pour les pages les plus importantes du site…

* Des développements sont-ils prévus ?

Oui, j’aimerais bien mettre en place des sous-menus déroulants car certaines pages sont trop denses. Joomla ne propose pas nativement cette fonction. Il reste un travail tout simple à faire sur les balises métas pour améliorer le référencement.

* Tes sites de référence parmi les sites « municipaux » ? …

Pour les sites de commune réalisés sous technologie équivalente, le site de Vidauban est assez abouti, en particulier pour sa dimension de “média utile”.

* Quelques conseils « techno », les astuces à connaître à tout prix, les pièges à surtout éviter ?

Il n’y a pas d’astuce particulière, je dirais que comme Joomla utilise parfois du code spécifique (lien vers autres pages, insertion d’images…), je conseille d’avoir quelqu’un capable de donner des conseils simples pour avancer. Sinon, les recherches sur Internet sont potentiellement très consommatrices de temps… Et puis, comme pour tout site web, il faut avoir une idée initiale la plus précise possible de l’architecture souhaitée.

* Une dernière chose à en guise de conclusion ?

Ma conclusion sera quelque peu bivalente. Un enthousiasme réel, car Joomla ouvre des portes très intéressantes et un non-spécialiste peut réaliser des « trucs » très sympas. La galerie photos, réalisée en 15 minutes, en est un bon exemple.

L’autre aspect c’est que malgré tout, il n’y a pas de miracle et que l’investissement initial en temps reste important.

Enfin, l’apparition d’un blog réalisé par l’opposition municipale montre que cet outil peut être exploité de façon préoccupante … Il est plus admis de dire des incivilités sur un site privé que dans le journal…c’est dommage.

Billet publié par Yves PHILIPPE – promo MCI Part Time – Merci à Seb pour son temps et son enthousiasme.

1 Comment

  1. Bonjour,

    Je me permets de vous adresser ce billet afin de compléter quelques aspects de votre article.

    Je suis Christian HERNOUX, Ingénieur Informaticien de formation, concepteur-réalisateur du site WEB éco-citoyen http://www.ville-arnieressuriton.com.

    Tout d’abord la commune d’Arnières sur Iton était connue sur la toile car mon site existait avant le site officiel de la commune.

    J’ai conçu ce site afin d’exposer d’autres aspects « moins officiel » de notre village d’Arnières sur Iton. En autre sur ce site est disponible un espace d’échange, de lecture publique, permettant à tous de s’exprimer sur la vie locale, sur l’écocitoyenneté et le développement durable, de proposer l’aide sur l’informatique, … . Par exemple il existe une rubrique ADSL dans laquelle est exposée notre problématique d’accès à l’Internet Haut Débit dans notre commune, avec un article détaillant une solution d’accès via le satellite.

    En tant qu’éco-citoyen, j’ai aussi mis à disposition sur ce site diverses informations sur le développement durable et comment consommer Bio dans notre département de l’Eure (Liste des AMAP, Producteurs Bio, …).

    Sans vouloir « rouler des mécaniques », actuellement ce site WEB éco-citoyen à environ 3 000 visites par mois.

    Je conclurais en indiquant que je suis l’auteur de la détection de l’anomalie d’affichage du site officiel sous IE. D’ailleurs, je propose une solution permettant de résoudre cette anomalie (qui est présente pour toutes les versions d’Internet Explorer inférieur à la version 7) dans le forum de mon site à la rubrique Informatique.

    Et c’est avec plaisir que je répondrais à toutes vos demandes d’informations complémentaires.

    Christian HERNOUX