Facebook : première érosion du nombre d’utilisateurs actifs depuis 7 ans

C’est maintenant de notoriété publique : pour la première fois depuis 7 ans, Facebook vient d’enregistrer pour le deuxième mois consécutif une baisse de son nombre d’utilisateurs actifs aux Etats-Unis.

Sans toutefois prédiquer une chute de ce Goliath du web qui a encore de beaux jours devant lui et dont le PDG Mark Zuckerberg était l’homme de l’année de Time en décembre 2010, ce phénomène reste surprenant et différentes thèses s’opposent pour l’expliquer :

  • Les early adopters étaient des personnes plutôt jeunes qui souhaitaient échanger avec des personnes de leur propre génération et font aujourd’hui marche arrière avec l’arrivée de leurs parents sur ce réseau, ce qui impose un ton un peu différent et rend le réseau bien moins « fun ».
  • Maintenant que « tout le monde est sur Facebook » dans les pays ou le réseau social est bien implanté, qu’y a-t-il d’intéressant à y faire ? N’était-ce pas le fait de retrouver sur Internet des personnes oubliées ou éloignées qui a fait tout le succès de ce site ? Tout le monde a retrouvé ses amis d’enfance et connaissances de longue date, tout le monde s’est rendu compte que finalement après l’effet d’excitation de la retrouvaille,  la routine s’est à nouveau installée avec un statut dans le fil d’actualité une fois par mois et un message de bon anniversaire une fois par an grâce au rappel en Homepage…
  • Les grands acteurs du business ont désormais totalement investi Facebook, avec des fanpages, des opérations spéciales, et une diffusion virale grâce au partage des contenus par les utilisateurs qui les ont jugés intéressants. On a du coup désormais l’impression d’être autant soumis à la publicité sur Facebook qu’ailleurs sur le web, même si elle est forcément plus ciblée.

C’est probablement un mélange de tout ça qui entraîne cette situation actuelle…

Rien d’inquiétant toutefois pour Facebook qui maintient une sérieuse croissance dans des pays tels que le Brésil, l’Inde et le Mexique, et l’ouverture prochaine évoquée du Facebook chinois qui offre un potentiel énorme (des bruits courent sur une signature avec le géant Baidu). Facebook reste par ailleurs une société offrant de nouveaux services sur une base très régulière.

Mathieu VENET – MCI Part Time 2011

Source additionnelle : http://www.slate.fr/story/39579/facebook-perd-utilisateurs

Comments are now closed for this article.