Fin de la pub sur France Télévisions, une aubaine pour le web ?

L’annonce faite par Nicolas Sarkozy, le 8 janvier lors de la conférence de presse à semer une véritable zizanie dans le monde de la publicité.

La suppression de la publicité sur les chaînes de France Télévision à suscité de réels interrogations auprès des annonceurs, des régies et des agences qui se demandent quelles vont être les conséquences de cette décision.

« Réfléchir à la suppression totale de la publicité sur les chaînes publiques » de télévision. « Je souhaite donc que le cahier des charges de la télévision publique soit revu, profondément, et que l’on réfléchisse à la suppression totale de la publicité sur les chaînes publiques qui pourraient être financées par une taxe sur les recettes publicitaires accrue des chaînes privées et par une taxe infinitésimale sur le chiffre d’affaires de nouveaux moyens de communication, comme l’accès à Internet ou la téléphonie mobile ».

En 2007, environ 800 millions d’euros à été dépensé sur les chaînes publiques. On peut alors se poser la question suivante : Qui va bénéficier de cette décision ? Le web, les chaînes privées…

Le principe est d’évoluer vers un modèle du même genre que la BBC en supprimant toutes les coupures publicitaires entre les programmes

Le Web – qui devrait d’ailleurs représenter lui-même un marché publicitaire de 800 millions d’euros en 2007 – semble bien placé pour absorber une partie des budgets reportés, même si les professionnels tempèrent ce mouvement.

Est-ce un cadeau du président envers son ami Vincent Bolloré (Bouygues, propriétaire de TF1) ? Est une aubaine pour le web ? Réponse d’ici quelques mois, puisque la loi devrait être mise en place rapidement – entre les municipale et l’été –.

Antoine Tron-Lozai| Promotion 2007/2008 “Next generation”

Comments are now closed for this article.