Google libéralise l’achat des mots-clés “marque” sur AdWords

Google a publié Mercredi, une information capitale qui concerne l’achat des mots-clés de type “marque” sur AdWords pour le marché Européen. Vous pouvez lire la news officielle ici (Blog Google AdWords FR). 
 
La question que certains d’entre vous doivent légitimement se poser est : “Concrètement, que va changer cette nouvelle dans la gestion des campagnes AdWords ?”


Quelques éléments de réponse dans la suite de ce billet…

En réalité, sur le principe et d’un point de vue purement légal, cela ne change pas grand chose. Il était déjà, et il va rester interdit par la loi, d’acheter des mots-clés “marque” qui ne nous appartiennent pas. En tant que gestionnaire de campagnes, je vous déconseille de le faire. En effet, les quelques décisions de justice qui font jurisprudence sur cette question, sont très souvent, en défaveur des annonceurs qui “abusent” de cette pratique.

Aujourd’hui, Google prévient ce risque en proposant aux annonceurs de protéger leur marque, et empêcher ainsi les intrépides d’acheter des mots-clés pour lesquel ils n’ont pas l’autorisation d’être présents. C’est à ce niveau que le changement va s’opérer.

A partir du 14 Septembre, Google va arrêter de proposer aux marques la protection de leur nom. Concrètement Google se dédouane, et laisse donc les annonceurs se débrouiller entre eux en cas de litige.

Le “filet de sécurité” que proposait alors Google avec le formulaire de protection de marque, disparait, et la firme américaine remet ainsi sur le marché, une quantité de mots-clés sur lesquels il aimerait bien voir de la concurrence pour générer un peu plus de revenus.

Finalement, Google ne fait qu’effacer une particularité liée au marché Européen. Uniformiser ses conditions d’utilisations entre les différents pays. En effet cette “libéralisation” des marques a toujours été d’actualité aux Etats-Unis et au Royaume-Uni notamment.

En pratique, que va-t-il se passer ?

Selon moi, le nombre de litiges liés à l’utilisation des mots-clés marques sur Internet va exploser: on va assister à un nombre croissant d’annonceurs qui “pensaient être dans leur bon droit” en achetant la marque de leur concurrent, ou de distributeurs qui achètent le mot-clé marque de leurs produits, et qui se feront attaquer par les détenteurs de ces marques, à juste titre je pense.

Les avocats spécialisés dans le web ont de beaux jours devant eux ! ;-)

Victor Marquis – MBA Part-Time 2009

Billet original: Google modifie la gestion des mots-clés « marque » sur AdWords sur my-SEM.fr, toute l’actu du SEM

2 Comments

  1. Antoine Burlot

    La cour européenne a déclaré que les annonceurs pouvaient légitimement utiliser la marque d’un tiers comme mot-clé pour déclencher leurs publicités donc a priori ce n’est plus illégal.

    Ce qui reste illégal c’est d’utiliser le nom d’une marque qui ne nous appartient pas dans le texte des annonces.

  2. J’ai déjà du gérer des problèmes de marque et ce n’est pas évident à traiter car il faut obtenir les autorisations de la part des marques. Pas toujours évident de les contacter

    Antoon