Googlisation des candidats : qu’en pensent les recruteurs?

Pas plus tard que la semaine dernière au cours d’Entreprise & Public 2.0, on nous apprenait que le secret faisait désormais partie du passé « Secret is dead » et que Google n’était plus seulement un moteur de recherche mais aussi et surtout un moteur de réputation.

Pas étonnant donc que les candidats à la recherche d’un emploi se méfient des traces semées à leur sujet sur le Web. En effet, Google – le « big brother » du net – nous surveille (et de près) et représente aujourd’hui un excellent outil pour les recruteurs d’en savoir un peu plus (voir beaucoup plus) sur nous.

Enfin, en théorie ! C’est ce qu’on pensait en effet jusqu’à ce que le groupe « Régions Job » se penche sur le sujet et mène l’enquête au salon « Paris pour l’emploi » en octobre dernier. Bizarrement, à la question « Tapez-vous le nom du candidat dans Google ? », les recruteurs d’Eiffage, Canon, Picard, Xerox, Vinci, Bricoman ou encore Midas ont répondu « NON ». Ils n’utiliseraient jamais cette technique et se fieraient plutôt aux impressions laissées lors de l’entretien.

La googlisation des candidats ne serait-elle donc qu’un mythe ? Vous y croyez vous ? En ce qui me concerne, pas du tout. Et encore moins dans le secteur de l’e-commerce où il paraît clair et évident que nous sommes googlés. Alors, pour être sûre de ne pas laisser des informations indésirables à mon sujet, j’ai refait un petit tour sur Google. Résultat: RAS ! Facebook, Linkedin, 123people…en gros, rien de bien croustillant. Par contre, petit détail amusant, j’ai un semblant d’homonyme, et pas des moindre. Céline Nicolai, miss Corse 2009 candidate à miss France 2010. Pas mal!

J’en termine là ! Cette soirée passée à vous pister sur Google m’a épuisée !!!  J’attends vos commentaires et en attendant « souriez, vous êtes googlés ».

Céline N. – Miss Corse 2009

 

Comments are now closed for this article.