Internet, le grand vainqueur des soldes d’été

L’heure est au bilan, et Internet sort grand vainqueur des dernières soldes d’été.

Ainsi, pendant les soldes, le chiffre d’affaires des sites e-commerce spécialisés dans la mode et l’habillement a bondi de près de 20% sur les quatre premières semaines par rapport aux soldes, selon la Fédération de l’e-commerce et de la vente à distance (Fevad).
En comparaison, les grands magasins parisiens ont enregistré une hausse des ventes de 8 à 9%, selon la Chambre du Commerce et de l’industrie de Paris
Sur internet et pour la seule première journée des soldes, les ventes avaient déjà augmenté de 37%. Le secteur de la mode et de l’habillement a vu son chiffre d’affaires progresser de 20%.

Les soldes 2011 ont bénéficié de l’arrivée de nombreux nouveaux cyber-acheteurs depuis un an (2,9 millions selon Médiamétrie//NetRatings). Le montant moyen de leur panier de commande reste autour de 100 euros (augmentation de 1% sur un an).

A la lecture de ces chiffres, il semble bien que les internautes fassent confiance à internet pour faire des affaires, alors qu’en avril dernier un rapport du Crédoc et de l’IFM (Institut français de la mode), relevait que beaucoup de portails de vente en ligne ne respectaient pas la réglementation en vigueur, notamment en matière de soldes.
D’après les chiffres de ce document :
40% des 8 400 sites de e-commerce contrôlés l’an passé ne sont pas en conformité avec la loi.
Et 14% d’entre eux ont subi une sanction (rappels à l’ordre ou procès verbaux).
Une des propositions issue de ce rapport est la création d’une date unique pour les soldes sur les sites Internet au niveau national. Dispositif qui pourrait être applicable en 2012.

Rédigé par Fabrice Vezin – MBA MCI Part time 2010/2011

Comments are now closed for this article.