Internet, vecteur et instrument de mesure du buzz

L’actualité musicale de la semaine du 6 octobre a été marquée par BOOBA et Alain SOUCHON, deux poids lourds du paysage musical français qui ont su tirer parti d’évènements offline pour lancer et réussir un gros buzz online avec d’énormes retombées médiatiques, tous supports confondus.

BOOBA a été le premier à défrayer la chronique, confirmant son image de bad boy : la superstar française du hip hop a participé à URBAN PEACE 2, le concert évènement multi-artistes co-organisé par la radio SKYROCK au Stade de France le 4 octobre 2008.

Le rappeur s’y est fait remarquer en réagissant aux crachats et divers objets lancés tout au long du concert par une poignée de spectateurs au très mauvais esprit. Entamant son show le micro dans une main et une bouteille de whisky dans l’autre, il s’est interrompu au bout de 2 minutes. Très énervé, il a lancé la bouteille en direction du public, heureusement sans blesser quiconque, avant de quitter la scène . Les esprits se sont ensuite échauffés pendant quelques minutes sur scène.

Les caméras étaient strictement interdites mais dès le lendemain, les vidéos filmées à l’aide de téléphones portables, pullulent sur le Net : elles totalisent , à ce jour, plus de 915.000 lectures sur Dailymotion (dont 400.000 en 7 jours) et plus de 1.650.000 lectures sur Youtube (600.000 en 7 jours).

L’info a lors été reprise et commentée par de nombreux media généralistes (web,presse et TV).

Coïncidence heureuse, le lundi 6 octobre était prévu pour le lancement promotionnel (en radio ainsi que sur DEEZER) et commercial (téléchargement légal en avant-première) de « Illegal » 1er extrait de son nouvel album dont la sortie est prévue le 24 novembre 2008.

Quant au deuxième buzz de cette semaine, il est à mettre au crédit d’Alain SOUCHON qui a offert à son public le téléchargement gratuit de « Parachute doré » sur son site Internet, 1er extrait de son nouvel album qui sortira le 1er décembre. Il suffit pour cela de s’inscrire et on reçoit le mp3 par mail.

Déjà c’est un événement pour un artiste établi que de lancer son 1er single, encore plus lorsqu’il en propose le téléchargement gratuit à son public. Mais, le thème même de ce titre a rencontré un écho inimaginable, en ces temps de grave crise boursière.

Encore une fois, l’info a été reprise et diffusée par les media musicaux, ainsi que par les media économiques et financiers, puis par les media généralistes ((BFM Radio et BFM TV, Le Monde, Numerama.com, etc…). Sans même être diffusée sur aucune radio, l’annonce de la sortie de son nouvel album et celle du titre gratuit proposé au public ont eu un énorme impact.

A l’aide de Google Trends, on constate que les requêtes relatives à Alain SOUCHON et BOOBA augmentent immédiatement après ces “évènements”. Google Trends - BOOBA - Alain SOUCHONIl n’y a aucune donnée quantitative mais BENABAR (chanteur à succès en pleine actualité) nous sert de repère, tout comme Kenza FARAH, jeune chanteuse rnb révélée par son skyblog et qui a été renversée par une voiture le 12 octobre.


Pour BOOBA, la diffusion quasi-immédiate d’un événement survenu devant 50.000 spectateurs a donné lieu à près de 3 millions de lectures de vidéos sur Internet en moins d’un mois. Son single est immédiatement entré à la 22ème place du Top IFOP Téléchargement de Titres et sur DEEZER, bien que les données soient confidentielles, on peut estimer que son nouveau titre a été écouté plus de 300.000 fois en 3 semaines.

Concernant, Alain SOUCHON, son manager annonçait dans un premier temps sur lefigaro.fr 1000 téléchargements par heure. Ozap.com annonçait 60.000 téléchargements en 10 jours. Et autant de coordonnées qualifiées récoltées pour un buzz très réussi.

On ne peut qu’admirer de tels phénomènes de bouche-à-oreille, orchestrés par BARCLAY /UNIVERSAL pour BOOBA et VIRGIN / EMI pour Alain SOUCHON : l’événement offline étant en parfaite adéquation avec l’image de chaque artiste et ayant atteint leur cœur de cible à la vitesse de la lumière numérique…

On note surtout qu’Internet permet de faire naître, vivre et mesurer un buzz sur Internet.

Philippe DUPUIS – MBA MCI Part Time 2008-2009

Comments are now closed for this article.