Interview d’Antoine Cabot, CEO d’Haploid

Nous avons eu l’occasion d’interviewer Antoine, le CEO d’Haploid qui est une start-up spécialisée (pour le moment ;-)  ) dans le développement d’applications mobiles ou tablettes.

Voici une transcription de cet échange.

Bonjour Antoine, peux-tu s’il te plaît présenter ta société en quelques mots / quelques références ?

Haploid est une jeune entreprise innovante spécialisée dans la conception et la réalisation d’applications pour smartphones comme l’iPhone d’Apple et Android. Fondée en 2008 dès le lancement de l’AppStore, Haploid est une des premières entreprises françaises spécialisée sur ce secteur. Elle a su surfer sur la déferlante Android en 2010 et se spécialise en 2011 sur des applications de haute qualité disponibles sur smartphones et sur tablettes tellles que Fortuneo, seconde banque en ligne française. Haploid met son expertise au service de groupes médias tels que RMC, BFM TV, 01Net en réalisant leurs applications mobiles sur iOS et Android depuis plus de 2 ans. Fort de cette expertise, nous travaillons également à la réalisation de produits technologiques issus de notre R&D.

Au départ tu faisais donc beaucoup de dév mobile sur iPhone OS (devenu iOS) et maintenant plutôt Androïd… penses-tu que cette tendance va se confirmer dans les mois / années à venir ?

Je pense qu’Android est en train d’inonder le marché grâce à la puissance de Google, néanmoins de gros défauts apparaissent dans cette stratégie comme la fragmentation du parc des terminaux, l’absence d’un système de paiement simplifié ou la défiance des utilisateurs vis à vis de la politique de Google sur les données personnelles.  Pour moi, Apple garde une avance incontestable sur ces 3 points et continue d’impressionner l’industrie par sa capacité d’innovation produit. Je pense qu’Android va permettre à des services mobiles d’exister à l’échelle mondiale à moindre coût mais Apple conservera la majorité des revenus générés par les applications mobiles dans les pays matures.

Les autres acteurs de l’OS Mobile (Windows Phone, Bada, WebOS) te semblent-ils pertinents ?

Windows Phone a certainement une carte à jouer sur le marché surtout grâce à l’alliance avec Nokia, néanmoins de telles alliances ont rarement conduit à des succès dans l’industrie.

L’initiative Bada chez Samsung est étonnante mais elle reste réservée aux pays émergents. Enfin il reste RIM avec Blackberry dont je donne peu de chance de survie dans les 10 ans à venir à moins d’un rachat par un gros acteur du marché.

J’imagine que tes clients te demandent de plus en plus de dév sur tablettes… Existe-t-il aujourd’hui quelque chose à coté de l’iPad ?

Oui il existe des choses autres que l’iPad même si le marché est largement dominé par la tablette Apple. La Motorola Xoom sous Android 3.0 est un bon produit mais le prix est trop élevé pour adresser le consommateur qui n’est “pas assez geek”. La TouchPad d’HP est pour moi le produit le plus prometteur cette année, sa sortie est annoncée pour début juillet. Avec le système d’exploitation WebOS racheté à Palm, HP rattrape son retard sur le marché des OS et promet à une communauté extrêmement large (les développeurs Web) de développer des applications de qualité pour ses tablettes et ses smartphones. J’ajoute que le marché des tablettes est encore une niche même si l’industrie toute entière ne veux pas se faire dépasser une fois de plus par Apple comme ça a été le cas avec l’iPhone.

Il se dit que la pub sur mobile commence tout juste à trouver ses marques et à devenir rentable dans certains cas. Quelle est ta position sur le sujet ?

J’entends parler de marketing mobile depuis 6 ans maintenant, chaque nouvelle année est promue “année du marketing mobile”. En 2010, les revenus publicitaires mobiles ont enfin décollé largement soutenus par les ventes d’iPhone et d’applications sur l’AppStore (web app vs applis natives), l’ouverture des forfaits illimités data en 2007 a également largement contribué à l’ouverture de ce marché. Je ne dirais pas que la pub sur mobile est “rentable”, pour financer uniquement le développement d’une application sur un modèle publicitaire vous devez compter environ 100000 utilisateurs actifs qui lancent votre application au moins 1 fois par semaine. Pour obtenir ces 100000 utilisateurs il vous faudra dépenser au moins 30000€ de marketing pour émerger dans l’AppStore… autant vous dire que peu de gens gagnent de l’argent sur ce modèle. D’ailleurs les acteurs de la presse écrite sont en recherche de nouveaux modèles à inventer.

Comment vois-tu Haploid demain ?

Haploid a réalisé l’essentiel de son chiffre d’affaire 2009 / 2010 sur l’activité de conseil et de prestation de services, ce secteur est de plus en plus concurrentiel et l’arrivée de sociétés offshore (Inde, Vietnam…) contribue à la baisse continue des prix. Nous souhaitons donc nous recentrer en 2011 sur un développement produit axé sur la complémentarité entre les différents écrans dont dispose un foyer traditionnel (TV, PC, smartphone, tablette…). Je ne pourrais pas vous en dire plus compte tenu du caractère confidentiel de ce projet, nous communiquerons publiquement sur ce sujet en 2012.

Merci Antoine :)

N’hésitez pas à visiter le site d’Haploid.

Logo Haploid

Interview réalisée par Mathieu Venet , MCI Part Time 2011

1 Comment

  1. Très bon interview Mathieu Bravo ! Pour poursuivre la refléxion vous pouvez lire l’interview d’Hervé Parienti de l’agence Les Nuages dispo ici : http://vincenttessier.fr/2012/01/21/interview-herve-parienti-de-lagence-les-nuages/