Interview d’Augustin Scalbert, journaliste de Rue89

1 – Peux-tu nous rappeler les débuts de Rue89 ? Qu’est-ce qui a motivé les fondateurs à se lancer dans cette aventure ?

Au début de l’aventure, on trouve 5 personnes:
un informaticien et 4 journalistes de Libération, dont Pascal Riché, un des rédacteurs en chef de Libé ex-correspondant à Washington et Pierre Haski, directeur adjoint de la rédaction, ex-correspondant à Pékin.

Leur point commun : être tous bloggeurs, expérience qui leur permis de constater que l’apport des lecteurs était enrichissant, d’où le concept d’”info à trois voix” de Rue89.

Voir, le blog de Pascal Riché de l’époque : http://usa.blogs.liberation.fr/

Le contexte:

- Crise de confiance des français via a vis des médias et journalisme en crise.

- Émergence d’un journalisme citoyen pour plus de liberté et d’indépendance. Pour rappel, en France, les principaux médias sont tous la propriété de grands groupes qui dépendent aussi des commandes publiques pour une partie de leur chiffre d’affaires:

  • Bouygues – TF1
  • Lagardere – Europe 1, RFM, JDD, Paris Match
  • Dassault – Le Figaro
  • Bollore – Direct8, Direct Matin

- Lancement du 1er site de média participatif français: Agoravox en Mai 2005

Rue89 a été lance le 6 mai 2007, le jour de l’élection de Nicolas Sarkozy.
J’ai pour ma part intégré l’équipe fondatrice 4 mois avant le lancement du site en Fev07 après avoir eu connaissance du projet via des blogs.

Premier succès dans la vie du site: la sortie d’un premier scoop important: “Cécilia n’a pas voté: le scoop censuré du JDD.” Le Canard Enchaine qui avait ce scoop aussi, s’est fait double car n’étant pas sur internet, il ne l’a communique que le jour de la publication de l’hebdo, le mercredi.

2 – Quel est le principe de Rue89 ?

C’est un site “participatif encadré”.

Tout le contenu proposé par les internautes est relu et vérifié par des journalistes qui sont amenés a recouper, enquêter
=> c’est un modèle pro-am.

De plus, on cherche a avoir des témoignages d’experts : économistes, sémiologues… Une des rubriques du site est « l’info à trois voix », avec des contributions de journalistes, d’experts et d’internautes.

3- D’ou vient le nom de Rue89 ?

  • “Rue” pour le cote participatif, site ou l’on refait le monde, ou l’on manifeste, comme dans la rue…
  • “89″ pour la référence a 1789 et a la prise de parole de la rue, évoque aussi 2 siècles plus tard la chute du mur de Berlin, et les débuts d’internet

4- Quel est le business model de Rue89 ?

C’est un site gratuit, le caractère payant étant selon moi antinomique avec la notion d’information généraliste sur internet.

En effet, les habitudes de “consommation” sur internet sont déjà prises et la gratuite est la base (flux rss, forum, moteur de recherche….)

Mediapart, un pure player d’information généraliste également, a quand a lui un modèle payant; Un des problèmes de ce type de modèle c’est la visibilité : en cas de scoop, seul ses abonnes peuvent en profiter…puis celui-ci sera vite repris par les autres médias …

Par contre le modèle d’”‘Arrêt sur images” , payant également, est intéressant car cet acteur, contrairement a Mediapart, est sur une niche, un domaine très précis de l’actualité (le décryptage des médias) et avait déjà installé une marque notoire avant de se lancer on-line.

Les revenus de Rue89 se répartissent approximativement entre :

  • 60 % des revenus issus de la pub (bannières et liens contextuels),
  • 40 % des revenus tirés de la web agency interne (construction de sites pour le compte d’éditeurs, par ex le site littéraire du Nouvel Obs: www.bibliobs.com).

5 – Le site est-il financièrement à l’équilibre ?

Non pas encore, on devrait atteindre le point mort a la fin de cette année 2009 Nous sommes en phase avec le Business Plan, les pertes sont limitées par rapport au business plan.

Pour arriver a l’équilibre, il faut trouver d’autres sources de revenus :

  • Vente des images (notamment dans le cas d’un scoop)
  • Vente d’articles
  • Formation pour aider les autres rédactions à basculer sur Internet.

Internet est un média incontournable mais la crédibilité de l’information sur internet est encore fragile sur internet => les médias internet étant plus libres, ils ont aussi beaucoup de détracteurs.

6 – Quelle est votre régie ?

Hi-Media, la plus grande régie internet indépendante.


7- Combien de visiteurs / jour / mois ?

1 million VU , atteint nov, dec 08 (Nielsen)

8 – Combien de salariés compte l’entreprise ?

20 dont 13 journalistes.

9- A quel média pouvez-vous vous comparer?

On est le plus petit média national; pour information, Libération compte 150 pers.
Le caractère participatif permet de multiplier le contenu.

10- Selon toi, quelles sont les caractéristiques principales de ce nouveau type de média ?

L’indépendance surtout.

11 – Qu’est-ce qu’un média citoyen ?

Le journalisme citoyen se réalise a partir de contributions d’amateurs, sans journalistes professionnels… Ce modèle est différent de celui de l’information pure et peut-être utilisé comme tribune par ou pour une association, un groupe d’intérêt …et être un plaidoyer.

12- Vous définissez-vous comme un média citoyen ?

Non, Rue89 est un média participatif encadré.

12 – Comment vois-tu l’avenir?

Je pense que le modèle économique de Rue89 est bon (la gratuité est un bon principe pour un site d’info généraliste).

Ce modèle devrait perdurer si on est prudent, si on est rigoureux, si l’on apporte des éclairages… et que l’on sort des scoops!

Beaucoup pensent que “la presse quotidienne est morte”. Pour ma part, je pense qu’Internet ne tuera pas la presse écrite. C’est un support de plus, qui permet la fusion entre les 3 types d’expression (son, image et texte). Internet est aujourd’hui a la périphérie de la stratégie des grands quotidiens nationaux mais va devenir de plus en plus central.

Merci beaucoup a Augustin pour sa disponibilité!

J’en profite pour vous conseiller d’aller jeter un oeil a l’article d’Augustin sur la problématique de la mesure d’audience des sites, ou “comment des sites d’actu truquent leur audience” :

http://eco.rue89.com/2009/02/10/comment-des-sites-dactu-truquent-leur-audience

Billet publié par Nadège Gaillard – MCI Part-Time 08/09

1 Comment

  1. zoneformation

    Bonjour tout le monde,

    Je vous présente un nouveau site de formations vidéo informatique entièrement gratuit, vous pouvez vous former en informatique via des vidéos.

    Il y a déjà des formations dans plusieurs domaines en informatique, Systèmes d’exploitations, Nuendo, Graphisme, et autres…

    Le site ne cesse d’augmenter d’autres catégories viendront dans peu de temps.

    http://www.zoneformation.com