Interview d’Aurore Gaczol, ancienne élève de la promotion 2.0.

Qu’as-tu fait avant MCI ?


J’ai fais un BAC ES, suite à quoi j’ai commencé un DEUG de droit, à Sceaux. Malheureusement je n’ai pas du tout aimé cet aspect trop théorique et anonyme de la fac de droit. Je me suis alors inscrite en BTS Action commerciale (appellé maintenant Management des Unités Commerciales) où j’ai decouvert la vente, la communication et le marketing. C’est ce dernier secteur qui m’a le plus intéressée, c’est donc l’option que j’ai choisie lorsque j’ai intégré l’ICD (Institut du commerce et de la distribution, à Paris). J’ai fait un stage cette année là dans les études marketing, qui ne s’est pas bien passé (photocopie-café….). Ca arrive, mais ça m’a un peu refroidie sur le secteur, et j’ai pris l’option e-business l’année d’après pour ma maîtrise (cette option n’était disponible qu’en 4eme année). J’étais en alternance, je travaillais deux jours par semaine pour un site de VPC spécialisé dans les produits dérivés de films et de mangas, www.fanatoys.com. J’ai donc poursuivi dans cette voie pour mon troisième cycle.

Comment est venu ton intérêt pour Internet et pourquoi avoir choisi le troisième cycle MCI ?


J’ai eu la chance de connaitre Internet très tôt. Mon père est ingénieur en informatique. J’ai surfé très tôt sur des sites, des achats internationaux… Après j’ai voulu moi-même faire des sites, j’ai commencé avec des petits trucs simples, sur geocities, où on n’avait pas à connaître le HTML. J’ai fait des pages persos avec des tas de gifs animés et des fonds multicolores, de très mauvais goût, c’est sûr, mais je m’amusais beaucoup. J’ai fini par apprendre le html et l’asp et faire des sites un peu plus élaborés, d’abord au bloc note, après sur dreamweaver. Mais je suis encore loin d’être une experte… J’ai découvert MCI sur un salon, celui des troisièmes cycles, je crois. Je ne voulais pas continuer à l’ICD car je voulais une formation dans laquelle on apprenne avant d’aller en stage, ce qui n’était pas le cas à l’ICD (alternance).


Quels sont les cours et les professeurs qui t’ont le plus marqués ?


J’ai beaucoup aimé le cours sur la sécurité de l’Internet, j’ai trouvé ça très intéressant. Dans un autre style, le cours de mesure d’audience m’a été très utile puisque j’ai fait du tracking par la suite. J’ajoute à cela le cours sur le SEO-SEM car c’est un domaine que je ne connaissais pas bien. Et les deux cours de gestion de Projet, de Véronique Rota et d’Emmanuel Valluche sont aussi des cours qui m’ont apportés beaucoup.

Qu’est ce que tu as fais pendant MCI et qu’est-ce qui t’a plu ?


Mon MCO a été très enrichissant car c’était pour l’IAB, et on a rencontré beaucoup de monde. Et le blog MCI m’a plu, d’autant que c’est grâce à lui que j’ai obtenu mon stage de fin d’étude.

Dans quelle structure as-tu fait ton stage ?


J’ai effectué mon stage chez Carat Interactive, au service Tracking, en tant que chef de projet Tracking et Data Management.


Depuis qu’es-tu devenue ?


On ne m’a pas proposé de CDI chez Carat, je dois avouer avoir été un peu déçue, mais j’ai gagné au change car Vincent Montet m’a proposé de venir travailler chez IRM Agency, en tant que consultante e-marketing junior. Je travaille chez IRM depuis mi-octobre et j’apprends beaucoup. Je suis très contente d’avoir eu cette chance.


En quoi consiste ton métier ?


En beaucoup de choses, c’est ça qui est bien. Nous sommes deux dans le pôle media chez IRM, on travaille en binôme sur les recommandations et les plans médias. En gros, notre rôle est de conseiller les annonceurs sur leur stratégie Internet, et leur proposer des solutions. Ma binôme et moi touchons à tout, on fait de l’achat média, des mots-clés, des statistiques….C’est très varié donc on ne s’ennuie jamais.

Quelles sont les perspectives d’évolutions de ton métier ?


De consultant junior, on passe consultant senior, on a de plus en plus de contacts directs avec les clients et on est plus autonome. Il faut être toujours au courant de ce qui se passe sur Internet, des nouvelles techniques, des nouveaux sites intéressants sur lesquels on peut communiquer.


Est-ce que la formation MCI t’a permis d’être opérationnelle ?


Absolument, ça apporte une culture de l’Internet indéniable. Et ça rend plus curieux, plus on apprend, plus on veut en savoir. C’est une très bonne dynamique. De plus, les professeurs sont disponibles, on peut leur poser des questions et leur demander de nous expliquer telle ou telle technique…


Quels conseils donnerais-tu aux étudiants MCI pour réussir leur insertion professionnelle ?


Je leur conseillerais de ne pas écouter les conseils ! Je m’explique, il faut faire ce qui vous plaît, ce dans quoi vous sentez que vous allez vous épanouir. Il ne faut pas écouter les conseils, surtout non sollicités, des gens qui vous disent que vous avez plus un profil agence ou annonceur ou je ne sais quoi d’autre, si vous sentez que ça ne vous convient pas.


Quels sont tes sites préférés ?


Je vais beaucoup sur le journal du Net, CBNews et e-business.info, pour me tenir au courant. J’ai Netvibes aussi, pour avoir tout ce qui m’intéresse sous les yeux. Dans un registre plus fun, Myspace, Facebook…. pour communiquer avec mes correspondants de tous les pays (et améliorer mon anglais !) Suchablog aussi, pour connaitre tous les nouveaux phénomènes marrants


En dehors de ça je conseille les sites http://rescue.forumactif.com/ et http://www.refugenac.com/ pour les amis des animaux, faites un beau geste !…


Gères-tu un site ou un blog ?


Pas actuellement, mais je vais m’y remettre…

Merci Aurore pour cet entretien.

Toute la promotion 2008 te souhaite bonne continuation ;-)

Par Pauline Vaireaux

2 Comments

  1. Yom

    "Quels sont tes sites préférés ?

    Aurore : "Suchablog aussi, pour connaitre tous les nouveaux phénomènes marrants"

    J’ai failli tomber amoureux la :D

    Bravo pour cette premiere interview les bouecs, c’est une belle réussite !

    Bon courage pour la suite ;)

  2. Bonjour, je vous felicite pour votre blog