JIWA

JIWA.jpgC’est depuis le 13 mars dernier que la plate-forme musicale française JIWA a été mise en ligne. JIWA est une plate forme de musique en ligne telle que RadioBlog ou Deezer. L’interface de ces sites est composée d’un lecteur de musique continu gratuit.

Les utilisateurs de JIWA sont appelés « Jiwers ». En juin 2008, 93 000 «jiwers» constituaient la communauté. Le répertoire de musique du site était alors composé de 980 000 morceaux et de 142 000 playlists.

L’interface JIWA est composée d’un lecteur audio et vidéo. Chaque internaute peut y créer sa propre playlist (sélection personnalisée) de musiques. Les playlists sont exportables sur des blogs ou entre «jiwers». De plus, sur JIWA, des vidéos issues du site You tube sont disponibles.

En fait ce qui différencie JIWA de son concurrent principal Deezer résulte du fait que l’essentiel des titres disponibles sur cette plate-forme est issu du répertoire d’Universal Music Group. Le site a donc signé des accords avec des maisons de disques. Cela permet à JIWA de détenir les droits des titres diffusés sur sa plate-forme et de proposer aux internautes des morceaux avec une meilleure qualité d’écoute. En contrepartie, le site s’engage à verser un plancher de rémunération aux majors qui lui servent de sources musicales ainsi qu’à la SACEM (Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musiques).

Le Business model de JIWA est donc le suivant : les bénéfices sont issus de la publicité visuelle et demain peut être de l’affiliation (place de concerts, téléchargements…). En ce qui concerne les coûts, JIWA rémunère la SACEM à chaque fois qu’un morceau est joué ainsi que les maisons de disque. Une partie des bénéfices de la publicité du site est donc reversée aux artistes.

universalmusic.jpg Le concurrent principal de JIWA, Deezer a donc une stratégie qui va à l’encontre de celle de JIWA, car le site se heurte actuellement à Universal Music. Ce dernier affirme que Deezer diffuse ses titres sans un accord établi au préalable. Universal Music menace donc Deezer de retirer tous ses titres de son catalogue musical.

JIWA se différencie et assure donc sa promotion en mettant en avant le fait que les titres à l’écoute sont de bonnes qualités et disposent de l’avis favorable de l’artiste.

http://www.jiwa.fr

Anne-Sophie Charmoille (Blog Management – Groupe 2)

Tags: ,
Comments are now closed for this article.