Joe la pompe : pionnier du “deja vu”

Comment vous définiriez-vous ?
Comme un publivore, passionné de création et d’idées originales.

D’où vient votre pseudo ?
En agence de pub ceux qui copient sont toujours traîtés de « pompeurs ». Joe la pompe c’était donc l’expression idéale et facile à retenir qui nous est venue tout de suite. D’autant qu’au départ ce site était une sorte de défi, un jeu, une provocation, bref on ne se prenait pas trop au sérieux, et j’étais loin d’imaginer l’ampleur que ça a pris. D’où le nom un peu rigolo. Aujourd’hui si je devais trouver un nom plus juste au site ça serait « déjà-vu »… sauf que c’est un peu déjà-vu comme nom

Pourquoi en utiliser un ?
Parce que je souhaite rester indépendant libre de toute influence… et me mettre en retrait à titre personnel par rapport à ma démarche. Ce qui est intéressant ce n’est pas qui je suis mais ce que je dénonce, les questions que ça soulève.

Depuis quand existe votre site internet ?
Depuis 1999 très précisemment. Ça fait donc 10ans que j’ai commencé.

Comment avez-vous commencé ?
J’ai commencé alors qu’internet était loin d’être aussi développé que maintenant. Il n’existait alors pas autant de bases de données publicitaires. Il fallait surtout chercher dans des livres et des DVD et faire un max de scans…

Qu’est-ce qui vous a motivé au départ à créer votre site ?
Je me suis rendu compte que on n’arraitait pas de parler de « déjà-vu » et de « copie » en agence mais qu’il n’existait encore personne ni aucun site capable de recenser ces idées jumelles. En ce sens j’ai été un peu pionnier.

pub_1.gif pub_2.gif pub_3.gif

Combien de temps par jour y consacrez-vous ?
Plus d’une heure chaque soir environ. C’est un vrai hobby. Pour faire des recherches sur le net, répondre aux nombreux courrierx qui me parviennent des 4 coins du monde et enfin je travaille en parallèle à ma chronique hebdomadaire dans la magazine CB News, à mon blog sur Rue89 et à divers projets comme la création de mon livre

Sur votre site Jolapompe.net; est-ce que le mélange du français / anglais fonctionne ?
Pour l’instant oui dans la mesure où ce sont des exemples très visuels. Même si les visiteurs étrangers ne comprennent pas mes commentaires sur les pubs ils comprennent les pubs (qui sont souvent en anglais) et le principe du site sans avoir à parler français.

Quels sont les retours des internautes que vous avez ?
On me pose pas mal de questions du genre « j’ai eu cette idée, est-ce que ça existe déjà ? » ou encore « au secours on m’a copié, venge moi ! » … mais je reçois surtout plein de messages d’encouragement de gens qui sont étonnés par tout ce que je trouve et qui me remercient de faire cette démarche.

Comment trouvez-vous les différentes publicités semblables ? Veille en permanence ?
C’est un mélange de veille permanente, de curiosité en éveil et de patience, de persévérence. C’est comme un jeu. Un mémory version XXL. Je consulte beaucoup de sites web, j’achète des livres, je lis la presse… je collectionne, je met de côté, je farfouille…

Est-ce que vous savez si la mise en avant des publicités semblables sur votre site a un impact sur la publicité elle-même ?
Je crois que depuis 10ans ma démarche a eu un certain impact. On en a beaucoup parlé dans les journaux et entre professionnels. Peu nombreux sont ceux dans la profession qui ne connaissent pas mon site. Beaucoup ont peur de s’y retrouver épinglés et donc ils font plus attention…

Avez-vous une activité professionnelle dans le milieu publicitaire ?
Bien sûr. Etant donné que je souhaite conserver pour l’instant mon anonymat je ne dirais pas exactement quelle est ma position mais je travaille dans ce milieu toute la journée. Bref je baigne dans la création pub juqu’au cou… et en plus j’aime ça.

Merci à Joe la pompe d’avoir pris le temps de répondre à mes questions.

Nadia Garidi – MBA MCI part time 2008-2009

1 Comment

  1. Très sympa cette interview du personnage mystérieux qu’est Joe la Pompe :)