La “chance” est une forme de compétence…

avoir de la chance

Pour réussir, il faut travailler… Il faut aussi avoir du talent… Mais, surtout, ce que on oublie souvent, c’est que pour réussir il faut de la chance. Philippe Gabilliet nous explique que la chance est une compétence qui se travaille et nous explique comment créer sa chance. J’ai visionner cette vidéo qui me semble suffisamment intéressante pour la “buzzer” sur le Blog MCI, car cela pourrait être un cours à part entière… de notre MBA MCI. Selon ce professeur (affilié, puis associé) en comportement organisationnel à ESCP Europe depuis 1995, qui s’adresse aux étudiants de MBA, “avoir de la chance”, c’est “activer la boîte à opportunités“.
Elles se résument en 3 choses :

  • Faire de bonne(s) rencontre(s) (les bonnes personnes au bon moment sur le bon point de contact)
  • Être sur le bon territoire (business, culturel, géographique, de la relation…)
  • Être à l’écoute de la bonne demande (être celui qui peut répondre ou en tout cas, s’avoir se positionner).

Et comment activer les opportunités ?

Quel(s) déclenchement(s) d’opportunités pour avoir de la chance ?

Toujours selon Philippe Gabilliet, il existerait 4 postures :

Activer la vigilance :

  • Sortir de la routine et donc être curieux
  • se tenir à l’écoute

Se constituer un réseau :

  • devenir celui ou celle qui met les autres en relation
  • aider les autres à faire les choses
  • créer les relations et travailler en réseau

Être conscient que la chance est jalonnée de revers

  • s’appuyer sur ses échecs pour construire la chance
  • utiliser ses échecs pour les transformer en matière première de la chance

Jouer l’anticipation :

  • avoir un projet d’avance
  • parler de ses projets aux autres pour créer des opportunités

En bref, je vous propose de regarder la vidéo ci-dessous et vous laisse méditer sur le sujet…