La téléphonie mobile : évolution du secteur et usages

Un secteur et des usages en pleine mutation

Selon les derniers chiffres de plusieurs études (1) commandées par l’AFOM (2) – Association Française des Opérateurs Mobiles – sur les pratiques mobiles : 79% des Français de 12 et plus possèdent un téléphone portable, chiffre stable vs l’an dernier Les 12-24 ans sont quant à eux équipés à 91%.

Le secteur de la téléphonie mobile a connu une envolée spectaculaire au cours des 15 dernières années :

  • 500.000 clients en 1992 contre 51,7 millions en 2007
  • un CA de 21 milliards d’euros en 2006 (+ 10% tous les ans entre 2000 et 2005, un ralentissement : +2% en 2006)
  • un niveau d’investissement considérable : 30 milliards d’euros cumulés ces 15 dernières années (75 viaducs de Millau !)
  • Des usages croissants : + 37 % des communications voix entre 2002 et 2006 et + 100 % de communications textuelles sur la même période

Ce secteur est en pleine mutation avec une forte concurrence et de la régulation : Il existe près de 30 marques de téléphonie mobile et des opérateurs mobiles virtuels qui pèsent près de 6% du marché.

Le consommateur français est plus avantagé que ses voisins européens en matière de tarification (les tarifs se situent dans la fourchette basse) : il a notamment bénéficié d’une baisse des prix régulière. Entre 2002 et 2006, le prix moyen de la minute a diminué de 26 %.

1,2 % du budget mensuel du foyer malgré une augmentation de l’usage du téléphone portable (vs 1,3% dédié à l’achat de livres et presse)

Les différents usages et l’intensité d’utilisation varient beaucoup selon l’âge

Les 12-24 ans utilisent toutes les fonctionnalités de leur appareil mobile ;

  • les SMS : 97% utilisent cette fonctionnalité très régulièrement),
  • les photos : 83%
  • la musique : 62%
  • la vidéo : 60%
  • l’Internet mobile : 22%

Chez les plus de 40 ans, c’est la fonction téléphonie qui domine,

Le téléphone portable s’impose peu à peu comme une plate-forme média à part entière. B Marzloff pense «qu’il va devenir le plus important des médias » prochainement.

Cette vision que la place centrale du mobile dans l’univers média se renforce est partagée par Pierre Bellanger, PdG fondateur de Skyrock, acteur incontournable des médias et de la convergence « Qui sait mieux ce que je fais, ce que je regarde, ce que j’écoute, avec qui je converse et où je me trouve que la machine qui porte ces activités ? .

Le mobile prend ainsi le contrôle de ses alentours : « Un peu comme un iPod prend le contrôle d’une chaîne hi-fi sur laquelle il est branché. C’est donc le petit terminal qui prend le contrôle du grand. »

Ce média est personnel et s’inscrit dans la mobilité de l’utilisateur.

B Marzloff définit le téléphone portable comme le 4e écran – le plus personnel de tous – dans l’histoire de la communication et des médias :

  • après le Cinéma (1er écran : public et collectif),
  • la TV (2e écran : collectif mais privé)
  • et l’Ordinateur (personnel mais reste partageable)

NB: (1) Première édition de l’observatoire économique de la téléphonie mobile réalisée par les cabinets d’études IDATE Consulting & Research et Coe-Rexecode pour l’AFOM

(2) AFOM ( Association Française des Opérateurs Mobile ) a été créée en 1992 par les trois principaux opérateurs de téléphonie mobile français, à savoir Bouygues, Orange et SFR, qui ont été rejoints depuis 2005 par Auchan Telecom, Breizh Mobile, Carrefour Mobile, Debitel, M6 Mobile, Ten, Universal Mobile et Virgin Mobile

Pour savoir plus : http://www.afom.fr/v4/STATIC/documents/faits-et-chiffres-2007.pdf

Posté par Nadège Gaillard

1 Comment

  1. titi

    Bonjours en gros comment on montre l’evolution de ce type de communication et commen on montre l’eficacite en generale de ce type de communication MERCI