le bras de fer entre Google et Murdoch (et autres acteurs de presse) semble aboutir à un heureux compromis

 

Google multiplie les concessions face à la grogne des éditeurs. Accusé de piller le contenu des sites de presse, le moteur de recherche américain réagit coup sur coup en mettant à leur disposition deux outils spécialement conçus pour eux.

Le premier, annoncé mercredi soir, permet de bloquer facilement le référencement d’un article publié sur le site d’un éditeur de presse. Concrètement, le site d’information qui le souhaite peut, à tout moment, grâce à une manipulation simplifiée, bloquer le référencement des articles qu’il ne veut pas rendre accessibles via le site d’actualités de Google (Google News).

Le second outil mis à la disposition des éditeurs est encore plus séduisant : il permet de limiter le nombre d’articles lus en ligne gratuitement. Un journal peut ainsi décider que seuls cinq de ses articles sont consultables gratuitement chaque jour par l’intermédiaire de Google News. Au-delà, l’internaute devra remplir un formulaire et s’acquitter d’un règlement en ligne auprès de l’éditeur.

http://www.lefigaro.fr/medias/2009/12/03/04002-20091203ARTFIG00413-presse-par-murdoch-google-lache-du-lest-.php

HBC part time MCI 2009

Comments are now closed for this article.