L’e-commerce et la crise financière

Fin 2008, crise financière, les usines de Renault en France vont être fermées pour une durée de 2 semaines. Une ombre s’installe sur l’économie mondiale et française. Mais est-ce que tous les secteurs sont touchés de manière égale ? Certains secteurs sont-ils plus protégés que d’autres ?

Un secteur semble tirer son épingle du jeu : l’Internet.

Avec 31,7 millions d’internautes en France et 60% de population connecté, l’e-commerce a le vent en poupe avec une croissance de 35% en 2007. L’e-commerce reste en 2008 un des seul secteur avec un taux de croissance à 2 chiffres, de l’ordre de 30% au premier semestre 2008, 31% au deuxième trimestre et 25% au troisième trimestre.

Incontestablement le pouvoir d’achat des français sera fortement touché par la crise financière. Les ménages voulant faire des économies vont se rediriger vers de nouveaux modes de consommation proposant des tarifs avantageux et notamment l’e-commerce.

En cette période de crise on assistera sans aucun doute à une croissance des grands et petits acteurs de l’e-commerce qui profiteront de la situation actuelle pour saisir des opportunités et des parts de marché. Néanmoins cette période n’est pas favorable à tous les acteurs e-commmerce, et nous devrions assister à une concentration des sites de taille moyenne de commerce en ligne dans les prochains mois .

James Storr et Arnaud Plaquin – Promo MCI 2009 -

Comments are now closed for this article.