Le M-commerce en 2010



Mardi 21 Septembre 2010 au Salon E-commerce à la Porte de Versailles.

Conférence : M-Commerce, partez à la conquête de vos internautes (1/4)


Les enjeux :
Prévisions du M-commerce aux USA en 2010 : 2,4 milliards USD, soit 1% du E-commerce.
Nous avons en France la même proportion : 300 millions d’€ pour un marché e-commerce de 30 milliards. Autant dire que ce n’est que le début et qu’il reste tout à faire sur ce canal.

Quelques chiffres du M-commerce :
- 2008 : année de sortie de l’Appstore. Aujourd’hui 250 000 applications, 20% payantes (5 milliards USD), 15 000 apps soumises par mois, 3 milliards de téléchargements d’ici Janvier 2010, 10 apps par mois et par personne en moyenne,
- 600 millions de transactions pour Ebay dans le monde en 2009,
- Pizza Hut vend pour 1 million USD/mois via son application (chiffres US),
- Domino’s pizza augmente ses ventes de 29% via le canal Foursquare (Chiffres US),
- En 2013, 40% du trafic en ligne sera mobile contre 12,6% à ce jour.

Le M-commerce obéit fondamentalement à l’E-commerce. Nous sommes effectivement toujours dans l’univers de la dématérialisation de l’acte d’achat. Il faut néanmoins tenir compte de nouvelles contraintes :
- Un téléphone avec une taille d’écran adaptée,
- Un opérateur avec une connexion performante,
- Un système d’exploitation du téléphone,
- Des sites et applications ergonomiques,
- Du marketing approprié,
- Des paiements sécurisés.

Ce qui fait la différence entre le «E» et le «M» commerce est en réalité l’usage du mobile dans l’acte d’achat. En effet, d’après Alain Dolium, PDG et co-fondateur de la société OBAD, le E-commerce a fait sortir les gens des magasins, alors que le M-commerce va les y faire ré-entrer.

La sécurité est une question qui revient souvent dans le E et M-commerce. D’après Thomas Douchez, Business Dev at Atos, le paiement devient un booster de CA.
Avec une BDD de 55 millions de cartes bancaires et le stockage et mise à jour des données de paiement pendant 15 mois et 30 millions de transactions traitées via mobile, Atos propose une solution qui se sert du seul moyen d’identification fort du client, son code SIM : voir solution SIPS
Je commande le produit sur mon Iphone, confirme le paiement avec mon code SIM et ma commande est validée (voir schéma ci-dessous) :

Côté «devices», notons que (chiffres France) :
- 61,9 millions d’abonnés mobile,
- 12,6 millions de mobinautes,
- 7,14 millions ont des smartphones,
- 3 millions ont un iPhone,
- 7 millions d’Ipad vendus depuis son lancement dans le monde.

Côté Operating Systems (OS) et plateformes :
- 60% du marché est dominé par Java (Nokia, Ericson),
- Android passe devant Iphone, mais je ne préfère pas donner de chiffres… (aucune étude ne nous donne les mêmes informations). Enfin, ce qui est sûr, c’est que Android est en croissance et Iphone en baisse,
- BADA (OS Samsung) se positionne en 3e place derrière Apple et Android avec 18,7% de PM en un temps record,
- Apple : 250 000 apps,
- Android : 100 000 apps, 160 000 nouveaux utilisateurs par jour, 2 nouveaux téléphones par seconde.

TwimBox, le 20 Octobre 2010

Comments are now closed for this article.