Le syndicat de la presse française veut créer un nouveau moteur concurrent de google actualités

Six quotidiens membres du Syndicat de la Presse Quotidienne Nationale regroupés au sein d’un GIE (Le Monde, Libération, Le Figaro, Les Échos, Le Parisien et L ‘Équipe) ont décidé de former une plate-forme ouverte, par la suite, à tous les autres éditeurs de presse quotidienne, régionale et magazine, et de créer un moteur de recherche dédié à l’actualité, qui serait associé à un kiosque de contenus commercialisés sous forme de bouquets payants.  L’idée-force des patrons de la presse quotidienne est à la fois de répondre au déclin des ventes des éditions papier et de s’unir pour offrir, en numérique, une alternative pérenne et payante à Google news qui propose gratuitement les contenus de la presse. Il est vrai que si le problème majeur demeure pour les titres de presse la monétisation de leurs audiences qui leur échappe avec google, un autre fait lié au comportement de l’internaute pose problème : l’internaute qui vient sur un article via google news le plus souvent repart aussitôt après avoir consulté l’article et donc génère pour le site une visite mais peu de pages vues et un temps très réduit de consultation sur le site. Par ailleurs, l’internaute a choisi un contenu avant de choisir une marque. Or l’attachement à la marque des lecteurs et des internautes est un élément sur lequel est basé en partie la pérennité des titres de presse. 

Un projet qui n’est pas sans risque pour les éditeurs de presse

  • Les Internautes sont-ils prêts à utiliser un moteur de recherche les redirigeant quasi systématiquement vers des contenus payants ?
  • Quel attrait pourra avoir un telle plate-forme avec un nombre limité de titres, lorsque dans le même temps Google proposera à ces mêmes internautes  une liste de sources gratuites plus nombreuses et plus diversifiées ?
  • Si les journaux décident d’interdire l’indexation des contenus et leur mise en cache, les journaux risquent de perdre entre 10 à 20% de leur audience ?

Nathalie Lucas-Huriau – MCI Part-Time 2009

Comments are now closed for this article.