Les jeux d’argent en ligne de mire

Quelques Chiffres sur le marché des jeux d’argent en ligne

e00004708

Cela fait déjà plusieurs semaines que la régulation des jeux d’argent en ligne occupe l’actualité du net. Entre les différentes déclarations des élus, des responsables politiques ou des journalistes il n’est pas aisé de savoir où l’on en est vraiment.

Mais alors, combien de sites illégaux sévissent réellement en France ?

Une 1e étude faite en 2006 par le CERT-Lexsi avançait le nombre de 1 282 site de jeux d’argent en ligne au contenu francophone et accessible depuis la France.

En 2009, le Ministère du Budget annonce un chiffre de 20 000 sites illégaux dans le monde dont 20% accessibles depuis la France. Ce chiffre aux sources obscures va être repris par l’ensemble des médias et ensuite gonflé par le Conseil des ministres qui clamera « 25 000 sites illégaux de jeux sont accessibles en France, dont un quart en langue française ».

Quelques jours plus tard, Jean-François Lamour, député UMP, déclare à Le 10 « il est temps de réguler et de protéger les joueurs face aux 5000 sites de paris existant en langue française ».

Entre 5 000 et 25 000 sites illégaux accessibles depuis la France, la fourchette reste large.

Face à ces affirmations, le site www.MadeInPoker.com (site d’actualité sur le poker) propose de mener son enquête et de recenser l’ensemble des sites de jeux d’argent en ligne au travers des annuaires web, de sites communautaires, de sites de réseau de poker, etc. Leur conclusion est en contradiction avec les estimations précédentes : « J’ai beau chercher, tous les chiffres auxquels je parviens sont d’un ordre de grandeur de quelques milliers, et non de dizaines de milliers de sites “illégaux”. S’il existe vraiment 25 000 sites de jeux, dont 5 000 en français, ils sont bien cachés ».illustr_onlinegambling.jpg

Les chiffres sont encore plus flous lorsque l’on regarde les estimations du chiffre d’affaires généré par ce marché illégal.

En juin 2008, le Ministre du Budget tablait sur un « marché illégal des jeux en ligne en France de plusieurs milliards d’euros”.

En octobre 2009, à l’Assemblée Nationale, Eric Woerth affirme que « chaque jour, 25 000 sites proposent des jeux dans tous les domaines, avec un montant de mises en France qui oscillent entre 3 et 4 milliards d’euros.”

Ces sommes faramineuses ne semblent pas être en accord avec les études publiées, comme celles du cabinet spécialisé Global Betting & Gaming Consultants (GBGC) qui estime que le marché français des jeux sur Internet en 2008 pèse 403 millions d’euros (parmi eux, les paris sportif = 27 millions et le poker = 69 millions). Sur cette étude, le Journal Du Net se permet de dire qu’il s’agit de “sommes certainement sous-évaluées”.

Le cabinet PricewaterhouseCoopers estime de son coté que « en Europe, les jeux en ligne, aussi bien légaux qu’illégaux, ont généré un produit brut de 5,6 milliards d’euros en 2008 ». Une somme importante en contradiction avec les 4 milliards d’euro supposés être générés en France, uniquement par les sites illégaux.

Un rapport de 1 à 10 entre les chiffres officiels et les études des observateurs indépendants !

Le marché des sites illégaux de jeux en ligne reste sombre et mal connu, malgré les affirmations et les vérités vraies que l’on peut trouver un peu partout. Tout cela doit donc être manipulé avec précaution et l’avenir nous dira si la nouvelle loi prévue pour le 1e janvier 2010 arrivera à réguler cette masse de sites méconnus.

Romain Bertrand, promo e=mci 2009 2010

Comments are now closed for this article.