Leweb : Une édition 2011 très réussie

leweb11-logo

  • En 7 éditions seulement, Leweb est devenu un rituel. Tous les ans début décembre, Paris accueille le monde de l’internet en général et de celui de la Silicon Valley en particulier. La conférence s’étale sur trois jours et, par delà l’actualité des différents acteurs, vise à faire le point sur une thématique. Pour 2011, le Solomo (social + mobile + local) servait de fil rouge à la manifestation.

Leweb11 : un succès d’audience

Avec près de 3 500 participants et plus de 60 nationalités, Leweb est clairement devenu l’événement de référence en France et sans doute en Europe. Lors des keynotes, il fallait arriver tôt pour le ne pas être relégué sur les tous derniers fauteuils de la grande salle de conférence. Emporté par son enthousiasme lors le la soirée qu’il donnait au Carrousel du Louvre, le PDG de Deezer Axel Dauchez n’a d’ailleurs pas hésité a placé Leweb tout en haut de l’affiche, “loin devant l’EBG” provoquant un rire gêné de Loïc Lemeur, l’organisateur de la conférence à l’évocation de cette comparaison aussi publique que peu plus flatteuse pour son concurrent.

Le gotha de l’internet et beaucoup annonces

Au jeu de l’autopromotion, la prime va à celui qui annonce des nouveautés. Les grands patrons de l’internet l’ont bien compris et ne sont pas venus les mains vides sur Leweb11. Parmi les principales infos livrées durant ces trois jours :

  • Deezer a dévoilé sa stratégie de développement mobile à l’international. Le service de streaming musical doit signer une quinzaine de partenariats avec des opérateurs mobiles début 2012. Il vise une présence dans 200 pays à l’exception des Etats-Unis et du Japon.
  • Son concurrent Spotify lui a répondu avec Spotify Radio, un nouveau service de radio en streaming permettant de personnaliser l’écoute selon ses goûts, à l’image de ce qu’a pu proposer Pandora.
  • Facebook a annoncé la prochaine mise à disposition d’un bouton permettant de s’abonner à un utilisateur. Twitter killer ?
  • En réponse, Twitter a montré sa future nouvelle interface. Celle-ci sera introduite sur le web et les applications mobiles iPhone et Androïd dans les semaines à venir. Elle prévoit des pages pour les marques.
  • Flipboard, le magazine web personnalisé disponible sur iPad se lance sur iPhone. Le CEO de Flipboard Mike McCue a livré une démonstration particulièrement réussie du nouveau service.
  • Evernote, le spécialiste de la prise de notes, se décline. Il lance deux nouvelles applications dédiées à l’art culinaire (Food) et aux rencontres (Hello).
  • Instagram, l’application de prise et partage de photos sur iPhone débarque sur Androïd. La date de la révolution reste à venir.
  • Le site de réservation de logement chez l’habitant Airbnb entend prendre pied en France. Il va ouvrir un bureau à Paris en 2012.
  • Uber, le service mobile de réservation de chauffeurs privés, se lance aussi dans l’Hexagone.
  • La plateforme X.commerce d’eBay s’enrichit de trois nouveaux partenaires : les français Lengow, Synolia, et SoCollissimo.
  • Les tablettes embarquées Android R-Link ne seront plus des options chez Renault. Dès en 2012, elles seront automatiquement intégrées aux véhicules.
  • La dernière production de Kobojo, le numéro un européen du social gaming, se nomme Atlantis Fantaisy. Elle est à découvrir sur cette page.

Une compétition de start-ups en demi-teinte

Au regard de ces grands noms et leur riche actualité, la compétition de start-ups a moins séduit les foules. Aucun des projets n’avait il est vrai la stature d’un Dailymotion lancé lors d’une édition précédente et la confrontation avec les investisseurs a parfois donné lieu à des échanges caustiques. “Are you serious” s’est ainsi entendu répondre l’un des prétendants. Ambiance.

La victoire revient Beintoo. L’entreprise italienne propose de récompenser les utilisateurs d’applications en bons de réductions à utiliser dans de vraies boutiques près de chez eux. Elle s’impose devant l’application de sondange française Heycrowd et l’application chilienne de traduction humaine en temps réel Babelverse.

Pierre Labousset

LeWeb11 en chiffres

2 Comments

  1. Angela

    tous le monde en parle mais c’est quand même sur le blog MCI que l’on en parle le mieux…!

  2. Stef Fernier

    Merci Pierre pour le résumé !
    Dommage que les start-up n’aient pas eu le succès
    Escompté car on n’est jamais trop innovant surtout à un moment
    De crise ! L’innovation est porteuse d’espoir, de dynamisme et d’élan et source évidemment d’avantage concurrentiel (bien
    Plus fun que de se battre sur les prix !) ;-)