Logitech – Microsoft : Une fusion possible


On en avait entendu parlé dans la presse en ce début d’année, et depuis l’attention s’était plus porté sur l’éventuel rachat de Yahoo! par Microsoft. Mais il y a deux mois, une rumeur apparaissait dans les salles de marchés. La firme de Redmond serait en réflexion pour acquérir le géant des accessoires informatiques, Logitech.

L’offre faite par Microsoft serait d’environ 10 milliards d’euros sur le spécialiste Suisse. La bourse et les actionnaires de Logitech avaient bien accueilli cette nouvelle.

Logitech qui a vendu 700 millions de souris depuis sa création en 1981 est une vraie mine d’or. Elle est devenu la marque référence pour les souris, claviers et webcams et espère vendre d’ici 2010 plus d’un milliards de souris.

Ce rachat permettrait au géant américain d’élargir son offre en accessoire et de devenir ainsi, le leader mondial dans ce secteur. Aujourd’hui, ce dernier détient 30% du marché.

Il y a quelques jours, le président de logitech, Guerrino De Luca a montré sa totale désapprobation quand à ce rachat. Il dit que cette acquisition réduirait la concurrence et l’innovation dans ce secteur :

« Sans concurrence, Logitech n’aurait plus la même capacité à innover. De plus, il y aurait des problèmes vis-à-vis des autorités de la concurrence car les deux compagnies réunies détiendraient virtuellement un monopole sur les souris et les claviers. »

Les arguments cités ressemble beaucoup à ceux qu’on a évoqué pour le rachat de Yahoo!.

Antoine Tron-Lozai| Promotion 2007/2008 “Next generation”

Comments are now closed for this article.