Mailorama joue la guerilla marketing

Le Guerilla Marketing n’a jamais aussi bien porté son nom… Stéphane Boukris qui était déjà à l’origine du bad buzz non moi inoubliable, Faismesdevoirs.com, n’a pas retenu la leçon puisque qu’il a récidivé avec l’opération [Mailorama.|tag:Mailorama.__]

La société Mailroma a fait le buzz ces dernières semaines, un buzz qui a tourné a son désavantage en ce samedi 13 Novembre . En effet , l’organisateur de cet évènement avait décidé de distribuer des enveloppes contenant de 5 à 500 euros , à hauteur de 100.000 euros a tous les internautes réunis … une vrai folie et un coup publicitaire qui aurait pu tourné à l’émeute après son annulation de dernière minute, Les organisateurs en ont été pour le frais avec une voiture incendiée et quelques jets d’insultes verbales! Les forces de d’ordre l’ont bien compris et ont arrêté le processus, mais trop tard , la distribution ayant déjà commencée et les débordements entre jeunes venus des cités avec les forces de l’ordre, également.

Gros flop donc pour cette opération, en espérant que celle-ci serve de leçon aux annonceurs un peu trop férus de buzz et de notoriété à tout prix.

Les 100.000€ qui été sensés être distribués seront reversés aux secours populaires.

Jusqu’à où les entreprises seront-elles prêtes à aller pour faire parler d’elles ?

3 Comments

  1. Promotion 2010

    ce billet a été édité ce joir par Patricia Leray

  2. Gros bad buzz pour MAILORAMA, mauvaise stratégie très mal menée :

    http://philippedupuisakawebentertai

  3. Rapha

    J’ai déjà exposé mon avis sur le sujet… mais au risque de me re-bagarrer avec Max, je vais réitérer : je n’adhère pas. Le concept est-il innovant ? non, ça fait bien longtemps qu’on sait que l’argent attire les foules jusqu’ici rien de vraiment nouveau. Est-ce rigolo ? bof. Même si l’opération n’avait pas été annulée, la manière dont ils avaient prévu la distribution manquait d’humour et de créativité (lancer des billets depuis des bus… tout le monde la face écrasée sur les parois des cars, poussé par la pression de la foule… oaaah trop drôle). Ca aurait tourné à l’émeute de toutes façons et c’est bien cela que je déplore : buzz bon ou mauvais peu importe du moment que ça buzz. Au détriment de quelques personnes fragilisées dans ce contexte de crise ? pfff peu importe, pourvu que ça buzz… non non décidément j’adhère pas…