Marie Claire maison.com, leader des sites de déco en France

Nadège Fougeras

Nadège Fougeras est responsable du site marie claire maison depuis 2001. A l’origine de la création du site, elle a suivi et mis en place les évolutions marketing, techniques et éditoriales qui ont permis au site de Marie Claire maison d’être aujourd’hui leader des sites de déco sur internet. Pour nous, elle s’est remémorée l’origine de la création du site marie claire maison. Elle nous parle également des différents rôles qu’elle occupe en tant que responsable du site. Elle nous livre enfin quelques secrets sur la réussite d’audience du site marie claire maison: la priorité qui a été faite sur le référencement naturel, son positionnement par rapport à ses concurrents, les opérations marketing mises en place et les développements qu’elle envisage pour faire évoluer le site marie claire maison. Merci à Nadège Fougeras d’avoir pris le temps de répondre à nos questions avec autant de transparence et de générosité.

Pourrais-tu nous parler de ton parcours professionnel on line avant marie claire maison ?

J’ai travaillé sur le premier intranet de Nestlé en 1996-98 puis je suis partie en Argentine, où j’ai travaillé sur un projet de lancement de site internet (99/2000). C’était un site de chèques cadeaux sur internet qui n’a pas fonctionné. De retour en France, j’ai été embauchée chez marie claire pour lancer le site marieclairemaison.com, premier site du groupe réalisé en interne.


Peux-tu nous raconter en quelques mots la naissance du site marieclairemaison ? Je crois que tu es à l’origine de la création du site?

Il a été créé en 2001. J’ai travaillé dessus pendant un an avec une rédactrice en chef, une rédactrice et une agence web en coordination avec nos équipes techniques. Pourquoi aller sur le net à l’époque ? C’était la volonté de notre rédactrice en chef (du magazine) qui pensait qu’il était indispensable d’avoir un site pour booster la “marque” marie claire maison. Sa position était visionnaire à l’époque car elle pensait que si la marque marieclaire maison n’allait pas sur Internet, elle risquerait de mourir. A l’époque notre stratégie internet était de créer un site compagnon du magazine avec plus de contenus comme un grand carnet d’adresses de boutiques de déco, une base de données de meubles et objets.

Et aujourd’hui ? Peux-tu d’abord nous expliquer comment vous êtes organisés dans le groupe Marie Claire. Quels sont les titres du groupe ? Sont-ils tous déclinés sur Internet ?

Aujourd’hui nous sommes presque 100 dans la cellule internet du groupe. En 2006, le groupe Marie Claire a racheté le pure player magicmaman.com. Nous sommes passés de 18 à 50 et avons doublé les effectifs en deux ans. Tout est intégré : éditorial, commercial, technique, graphisme… Nous faisons partie d’une direction internet dédiée.

Nos autres sites sont : marieclaire.fr magicmaman.com et ses sites compagnons, famili.fr , marieclaireidees.com, magazine-avantages.fr, cosmopolitan.fr, larvf.com cuisineetvinsdefrance.com un blog votre beauté, mariages.fr, 100ideesdeco.com. La quasi totalité des titres du groupe a un site (sauf Marie France et Marie Claire 2).


Parlons maintenant du site marieclaire maison. Pourrais-tu nous expliquer ton rôle et le rôle des personnes de ton équipe ? Avec quelles directions internes de Marie Claire travailles-tu également ?

Je suis web editeur, c’est-à-dire responsable du site (éditorial, technique, partenariats, et travail très étroit avec les commerciaux) et du compte d’exploitation. Je m’occupe de la vie et du développement du site Marie Claire maison. Je suis responsable du contenu et de la définition de la ligne éditoriale, des rubriques, des grands sujets. Je manage l’équipe éditoriale : une rédactrice en chef, une rédactrice, deux stagiaires, le développement des communautés (blogs, forums) avec une fille responsable communautés. Je suis également responsable des partenariats (Jeux Concours, opérations spéciales, recrutement de bases, emailings, contrats avec des portails, développement d’autres supports comme iphone, i google, etc…) en vue d’augmenter l’audience du site. J’ai dans mon équipe une personne responsable du développement. L’aspect technique est également primordial dans la gestion du site : je travaille avec des chefs de projet technique sur le développement de nouvelles fonctionnalités et pour résoudre les problèmes éventuels de fonctionnement. Je travaille également avec les créatifs pour les bannières, les nouvelles fonctionnalités et tout l’aspect esthétique du site. Je suis également responsable du développement commercial : je ne suis pas en direct avec les commerciaux mais nous travaillons ensemble pour monter des opérations, les aider à vendre le site, monter des opérations bi media. Je suis enfin responsable administratif, c’est-à-dire tout ce qui concerne la gestion administrative du site, l’estimation et le suivi budgétaire… Un dernier aspect à ne pas négliger concerne les relations avec la rédactrice en chef du magazine papier et les exemples de mutualisation que nous avons développés. Le lien avec le journal papier marieclaire maison est privilégié. Notre site travaille en relation très étroite avec la rédaction papier. Nous faisons beaucoup de renvois entre le site et le magazine. Nous développons entre autres des jeux concours organisés entre les deux supports, une page rédactionnelle dans la version papier consacrée au web et plein de renvois tout au long des pages du magazine (exemple : répondez à notre sondage sur notre site…).

Peux-tu nous parler du positionnement du site de marieclaire maison et de son contenu.

C’est un site déco design haut de gamme. C’est d’ailleurs le site leader des sites de déco. Le contenu est assez varié: des idées déco par pièce de la maison, une base de données d’objets design avec plus de 6 000 meubles et objets déco, un carnet de 4 000 boutiques de déco en France, des fiches déco, des carnets de voyage, des bons plans…. C’est un site reconnu par les professionnels du secteur et par le grand public. Le site est mis à jour quotidiennement (sauf le week-end).

Quelle est la cible ? Peux-tu nous donner le nombre de visiteurs uniques ? Quelles sont les rubriques génératrices de trafic ?

Nous sommes à 800 000 visiteurs uniques. Les rubriques qui génèrent du trafic sont les visites privées de belles maisons, les fiches déco pratique, des objets… Les gens cherchent du pratique et du rêve.

Pourrais-tu nous parler d’une opération qui a bien marché ou/et dont tu es particulièrement fière ?

C’est un grand jeu concours fait avec un partenaire qui a cartonné. Grâce à cette opération, nous avons récupéré 100 000 emails d’inscrits à notre newsletter.

Et éventuellement quelque chose qui aurait moins bien fonctionné et que tu ferais peut-être différemment aujourd’hui ?

Le carnet d’adresses des boutiques de déco, artisans…. notre contenu est très abouti mais nous devons progresser sur l’aspect recherche d’informations à partir du carnet d’adresses. Nous avons prévu de le refaire en 2010.


Peux-tu nous parler de la monétisation de ton site ?

Nos revenus proviennent principalement de la publicité. Nous avons l’avantage de bénéficier d’annonceurs communs avec le magazine papier et nous développons aussi des annonceurs web.

Quels sont tes concurrents et comment te positionnes-tu par rapport à eux ?

Nos concurrents: deco.fr, cotemaison.fr, lejournaldesfemmes deco , elle deco, plurielles déco. Marie Claire maison est leader, talonné de près en ce moment par cotemaison.fr qui intègre le contenu de plein de magazines cotemaison, maison française etc… Ils sont également reconnus sur les blogs déco. On se bat pour rester les premiers et ce n’est pas toujours facile !!

Quel est le niveau 2.0 de ton site ? Forums, commentaires, facebook, twitter … ? Appli smart phone ?

Nous allons développer une appli iphone. Nous sommes présents sur facebook et nous commençons twitter. Le site Marie Claire maison version 2009 est beaucoup plus Web 2.0 avec une plateforme de 1 800 blogs déco, des forums qui sont en croissance, un site que l’on peut commenter, noter, des avis « j’aime/je n’aime pas », une nouvelle rubrique “bienvenue chez vous” où les internautes déposent des photos de leur maison.

Comment et par quels moyens es-tu référencé ? Search ? Référencement naturel ?

La priorité pour nous est le référencement naturel. C’est un moyen de faire venir les internautes sur notre site gratuitement. Chaque jour, nos contenus sont optimisés pour avoir le meilleur référencement naturel possible. Avant, on faisait des titres très poétiques (ex : vive la sieste…). Aujourd’hui, on essaye d’être beaucoup plus efficace. On écrira par exemple à partir du même article sur la sieste : transat, méridienne, hamac…. On emploiera des mots clefs en titre, que l’on répètera dans l’accroche, le corps de texte… Les journalistes internet sont aujourd’hui formés pour écrire de façon spécifique internet. Cette écriture diffère de celle du papier car, sur internet, il faut souvent répéter les mots clefs et les journalistes papier ne sont pas habitués à rédiger de cette manière. On regarde beaucoup google adwords, les outils de mesure d’audience (google analytics).


Dernière chose : serais-tu prête (ou le groupe marie claire) à accueillir un ou une étudiant(e) du MBA Marketing et commerce sur internet de l’Institut Léonard de Vinci en stage (stage de 6 mois à partir de mi-avril) ?

Pourquoi pas mais nous cherchons plutôt des journalistes pour écrire …


Vous pouvez consulter le site de marie claire maison à l’adresse http://www.marieclairemaison.com

Nadège Fougeras a également un blog qu’elle a créé à son retour du Japon http://www.allolaterreicitokyo.com

Elle est également auteur du livre Allo la terre, ici Tokyo. Edition Mettis, 2006

Alice Landrieu – MBA MCI Full Time (e=mci) 2009 – 2010

Comments are now closed for this article.