Marketing Corporate sur YouTube : Home Depot

Premier d’une série, cet article va brièvement présenter les caractéristiques de la campagne Home Depot sur YouTube. Il sera suivi par cinq autres articles permettant de mieux comprendre les leviers qui peuvent être utilisés de manière intelligente pour drainer et fidéliser une audience.

Les cinq marques présentées ont un point commun : elles proposent régulièrement un contenu nouveau et ne se sont pas contentées de mettre en ligne une vidéo de buzz suivie de quelques informations plus ou moins intéressantes. Nous n’observerons pas non plus les chaines d’information ni les professionnels de l’entertainment ou du cinéma. Sont également exclues les marques qui se contentent de poster sur YouTube les films d’abord destinés à la télévision.

Home Depot se démarque en faisant la promotion de produits correspondant bien à sont créneau et en apportant une valeur ajoutée par un contenu éducatif.

Trois points principaux peuvent être relevés :

  1. Home Depot se présente comme un expert ( réparation, rénovation)
  2. Ce sont les produits eux-mêmes qui servent à la promotion
  3. La marque reste discrète et est ” humanisée” au travers du tablier orange porté par les acteurs qui sont ainsi habillés comme les employés des magasins.

Les scènettes présentées vont de la simple réparation aux installations de jardin ou à des projets plus compliqués tels que ” refaire le carrelage d’une salle de bain.
Le contenu offre des connaissances pratiques et des conseils pour économiser l’argent.

Ce qui distingue particulièrement les vidéos de Home Dépot de celles de la même catégorie est leur interface sobre : pas de page à leur image, ils ont conservé la page YouTube de base. Les vidéos sont quelques fois entourées d’un cadre noir et c’est tout. On a bien l’impression de vidéos réalisées exclusivement pour le web, les internautes comprennent ainsi qu’elles s’adressent bien à eux et crée une certaine complicité et proximité avec la marque.

Claudine Verdier-Elisseev MBA MCI Part-Time 2008

Comments are now closed for this article.