Premières assises européennes de l’innovation à Paris – L’innovation vue par Christine Lagarde, Ministre du Gouvernement

Le mardi 9 décembre se déroulaient les premières assises européennes de l’innovation à Paris, dans le cadre de la présidence européenne française.

Christine Lagarde, Ministre de l’Economie a rappelé les mesures du gouvernement en faveur du financement des Jeunes Entreprises Innovantes (JEI) : – le remboursement immédiat (au lieu de 3 ans après) du Crédit Impôt Recherche (CIR) pour les JEI – le financement des PME grâce à l’apport de capitaux par des investisseurs privés, déductibles de leur ISF, jusqu’à 50 k€ par personne. Cette mesure mise en place depuis le 1er janvier 2008 perdurera en 2009 et 2010. Elle a déjà permis de drainer vers les PME 1 Milliard d’euros. – Le mécanisme du rescrit fiscal et la possibilité d’inclure dans le périmètre du CIR d’autres dépenses, telles que le dépôt et la défense de brevets. – Le Small Business Act et la Loi de Modernisation de l’Economie (LME) qui réservent aux JEI 15% des marchés publics de Recherche et Développement.

Mme Lagarde a rappelé qu’il existe 71 pôles de compétitivité en France. Le soutien financier de l’état sera en 2009 de 1,5 Milliards d’euros.

L’Etat souhaite mettre au point avec les partenaires européens un brevet communautaire et un système juridictionnel de défense des brevets et de lutte contre la contrefaçon, afin de protéger les JEI.

Mme Lagarde a préconisé une vision large de l’innovation, commentant l’approche holistique de Schumpeter de l’innovation en 5 catégories : – la fabrication de biens nouveaux – les nouvelles façons de produire – les nouveaux débouchés de marché – les nouvelles matières premières – les nouveaux process d’organisation du travail.

Et de conclure : “la R&D sans Marketing et sans management efficace, c’est un peu comme un voilier sans vent”.

MAG

Tags: ,
Comments are now closed for this article.