Réseau Sociaux: Freins ou Evolution ?

Reseau-social.jpg Selon une étude de l’Ohio State University, les réseaux sociaux sont une nuisance en terme d’efficacité.

Elle démontrent que des étudiant qui restent régulièrement sur Facebook passent moins de temps à étudier et obtiennent des notes plus faibles aux examens que ceux ne possédant aucun compte.

Des notes comprise entre 3 et 3.5 pour les adeptes du réseau allant jusqu’a 4 pour les réfractaires.

La transposition du résultat se pose au niveau de l’entreprise.

il est essentiel de trouver des moyens alternatives pour satisfaire à la proscription de son utilisation et optimisé son efficacité.

Sa principale utilisation

L’étude révèle que 85% des étudiants inscrits sur le réseau.

Près de huit cas sur dix, se connecter sur la plateforme n’affecte en aucun cas leurs résultats.

Ceux qui participent de manière plus régulière sont ceux qui participent à de nombreuses activités “extrascolaires” et qui ont besoin de s’organiser avec les autres de son groupe.

Réseaux: Freins ou évolution ?

L’utilisation des réseaux, dans le même cas qu’en entreprise, est signe de dispersion.

L’organisation de l’entreprise autour d’un réseaux d’entreprise optimise le temps et les savoirs à travers les divers niveaux hiérarchiques.

Pour d’autres le réseautage est symbole d’innovation mais que cache vraiment ses réseaux dit “sociaux”.

Certe elle permet de faire participer l’internaute, qui “travaille”, à ses heures dits de “détente” en alimentant en terme de donnée sur le réseau.

Mais la réelle question à se poser en terme “d’exploitation” ou de “contribution” gratuite de l’internaute peut-être posé.

Viet SOK :: MCI Full Time

2 Comments

  1. Dupuis Stéphanie

    Pour compléter ton article Viet, voici un lien vers un article intéressant qui donne des clés pour tirer le meilleur parti des réseaux sociaux : http://www.courriercadres.com/conte

  2. No'

    Il est certain que les réseaux sociaux sont chronophages mais difficile de passer outre désormais en cette ère du web 2.0. Utiliser les réseaux sociaux pour networker peut s’avérer un véritable terreau d’opportunités, c’est en mon sens à l’utilisateur lambda d’y mettre lui même un frein