Art & Internet: l’esthétique du flux ou la version virtuelle du mouvement artistique des Nouveaux Réalistés?

Quel point commun y a t’il entre une artiste-peintre contemporaine comme Sophie Lavaud qui invite le spectateur à “plonger virtuellement” dans sa toile pour s’en imprégner et la modifier et le mouvement artistique fondé par Pierre Restany en 1960 autour de 12 artistes comme Tinguely, Klein, Arman et Heins?
La mutation du spectateur vers le “spect-acteur“: l’œuvre d’art n’est plus présentée comme un objet fini mais comme un évènement, un processus interactif dans lequel “le spectateur” joue un rôle et interagit à l’infini sur l’objet, la matière et sa représentation.

Comme le souligne Fred Forest dans son livre “Art et Internet” (aux éditions Cercle d’Art”) , le Net.Art constitue à la fois une rupture et une continuité avec l’Art “traditionnellement” défini par son marché et ses institutions……

Read more