Louvre Et Numérique : Les Recettes D’un Succès

Entretien avec Agnès ALFANDARI qui revient sur la stratégie numérique du Louvre. Un enjeu pour conquérir de nouveaux publics et fidéliser les visiteurs.

Read more

Les 8 Postures De La Start up

Selon une récente étude de l’OCDE datée du mois d’avril 2012, la France se hisse en tête des pays créateurs d’entreprises. Ce phénomène, on le doit bien entendu à l’apport et au levier que représente internet et ses nouveaux usages. Mais pour autant, être entrepreneur et monter sa start-up nécessite d’adopter un certain état d’esprit au risque de devoir bousculer quelques idées reçues…



Read more

Le terrorisme numérique : une menace endémique ?

Tweet Nous sommes les Anonymous. Nous sommes Légion. Nous ne pardonnons pas. Nous n’oublions pas. Attendez-vous à nous. La devise des Anonymousaffiche la couleur : pas de pitié, une rancune tenace. Ce groupe, dont il est fait mention pour la première fois en 2006, se distingue par les grands principes […]

Read more

Le Web Social, social revolution ?

Ce bon vieux World Wide Web (eh oui celui-ci a la vingtaine déjà entamée) après être devenu un immense puits de savoir, une incomparable marketplace, un accélérateur du commerce mondial et bien d’autres choses encore, se mue en social hypertool. Depuis 2004, la philosophie originelle d’internet, à savoir relier les individus, revient en force. Et c’est comme ça que le Web est en train de s’imposer comme un méta-outil social pour tout un chacun.

Read more

GOOGLE +1 : chut je like !

Aujourd’hui, la mode est au social : social medias, social shopping, social SEO, etc. A la vue de la success story FACEBOOK, un média à lui tout seul devenu à la fois transgénérationnel et universel, le monde du Web s’agite pour bénéficier de sa part du gâteau. Dans le sillage des particuliers, les personnes morales (ou pas ;) ont très vite rejoint la galaxie de Zuck. Et, désormais, le géant planétaire du search intègre les « retombées » de FACEBOOK et de son cousin éloigné TWITTER. Mais, GOOGLE n’étant jamais un suiveur (enfin sur le papier), la firme de Mountain View a décidé de créer son liking personnel.

Read more

Quel avenir pour Google ?

loupe 7m Peut-on en tant qu’internaute valider la définition de la vie privée sur internet donnée par Lev Gleizer (représentant du moteur de recherche russe Yandex) lors du colloque annuel de l’IAB : « La vie privée, c’est le numéro de téléphone, l’adresse. Par contre nous conservons les données sur ce que font les gens, où ils vont et ce qu’ils recherchent ». Dans la « vrai vie », trouveriez vous normal qu’un même organisme conserve l’ensemble de l’historique de votre vie quotidienne? Où vous avez mangé, avec qui, à quelle heure … uniquement pour la simple raison que vous étiez dans un espace public. Les moteurs de recherche vont-ils faire office de « Big Brother » de l’internet?

5 novembre 2009 : Lancement du Dasboard de Google :

Le représentant de Bing et celui de Google (Sébastien Badault) présents lors de de colloque de l’IAB semblaient s’entendre sur cette définition de Lev Gleizer, mais ont bien compris que ce sujet reste tabou pour ne pas dire anxiogène. Comme l’indique Sébastien Badault, Google a donc lancé en début de mois son Dashboard sur lequel l’internaute peut « accepter ce que l’on conserve ou pas sur lui. Pas uniquement dans le domaine du search mais sur les blogs notamment. Nous avons besoin de travailler dans la confiance. Nous avons besoin de ces informations pour rendre la recherche plus efficace (géo-localisation notamment) et en parallèle c’est le paradoxe de la vie privée. Il faut choisir entre avoir une search personnalisée (si l’on peut avoir les informations privées sur vous), ou alors la search de tout le monde … ».
Pour ceux qui étaient horrifiés par les informations compilées sur eux sur 123 people, la visite du Dashboard de Google s’impose. Au-delà d’une compilation d’informations, c’est le traçage de vos horaires de visite des sites de l’internet qui s’affiche. Vous avez en effet la possibilité d’effacer les données enregistrées à date, mais pas de refuser que Google en enregistre de nouvelles sur vous. Le rapport de force entre vous est Google est donc déséquilibré et perdu d’avance. Cet espionnage est d’autant plus imparfait qu’il est lié à l’url d’un ordinateur et non pas à une personne. Ce n’est alors plus uniquement Google mais les personnes qui partagent votre ordinateur qui pourront avoir accès à votre Dashboard (et vice versa).

Read more

les prévisions d’utilisation

Tweet

Read more

mesure de l’activité sur les réseaux sociaux

Tweet

Read more

freins à l’adoption des media-sociaux

Tweet

Read more

Les media-sociaux connus

Tweet

Read more

Usage des media-sociaux par taille d’entreprise

Tweet

Read more