Tops et Flops de QRcodes

En ce printemps 2012, les QR codes fleurissent : depuis quelques mois, beaucoup d’articles vantent leur retour en force. Par curiosité, je me suis donc mise à flasher de façon quasi systématique depuis quelques semaines tout ce qui pouvait l’être. Retour sur ce phénomène,  les astuces à connaître et gros bugs à éviter…

Il se trouve que le cours du MBA MCI Part time de mai 2012 sur les Technologies Contactless a aussi  fait la part belle aux QR codes. Dans le monde du marketing interactif, de la communication web et de la publicité, le QR Code permet en effet de relier autour d’un produit le côté physique et le côté virtuel.
Et récemment au Salon Time2Market, 23 et 24 mai 2012 (1)  : “… une tendance s’est faite plus particulièrement remarquer : la réappropriation du QR Code par des entreprises innovantes …“.

QR codes : mode d’emploi

Bientôt 10 ans d’existence

Le QRcode a vu le jour en 2004 au Japon, enregistré dès 1999 (2) sous Licence JIS (Japanese Industrial Standards), pays qui reste “la” référence en la matière avec 97% de la population utilisatrice. Un QR Code (ou Flashcode en France) est un code-barre carré, qui peut être scanné par les caméras des smartphones et tablettes.

Si le démarrage est lent en Europe, la France s’en sort plutôt bien, et fait connaître cet outil surtout à partir de revues. Dès 2006, le journal 01informatique l’a utilisé afin de recruter des ingénieurs pour la Société Générale, puis en 2007,  première apparition grand public à la RATP.

Côté technique …

Les codes barres 2D aussi appelés QR (Quick Response) codes, ou Flashcode (en France) se présentent comme une matrice carrée de pixels blancs et noir ou couleur. Ils sont lus un smartphone muni d’une application qui scanne le code puis affiche le lien de destination qui lui est associé. (3)

Le nombre de pixels dépend du nombre de caractères à coder. Un URL court sera représenté par un QRcode avec moins de pixels, et donc plus facilement lisible et imprimable. N’hésitez donc pas à utiliser un raccourcisseur d’URL, type bit.ly, qui facilitera également vos statistiques !

Les zones centrales sont personnalisables à l’exclusion des coins et du repère d’alignement. En effet le QR code utilise un système de correction d’erreur avec des taux de 15 à 30% pour des  matrices complexes. Cela permet d’intégrer un logo simple privilégiant des formes arrondies et se limitant à 10-15% de ma surface pour garder une bonne lisibilité.

La taille doit être adaptée au support et à la distance à laquelle le code sera flashé.  (3cm minimum, à 10cm, ou 35 cm à 3m). Couleurs, entourage, et autres astuces sont aussi de mise.

Le web propose des générateurs de codes gratuits et des services de personnalisation graphique. Quelques exemples : www.keremerkan.net, www.qrstuff.com, www.codactiv.comwww.bosqweb.net , …

Quelques usages  …

•    Fournir des recettes en rapport un produit alimentaire,
•    Donner des informations spécifiques sur le parcours d’un produit à forte valeur ajoutée (aliment Bio, article Haut de gamme, ..)
•    Renvoyer vers une vidéo associée à une campagne Print, ou le sypnosis d’un film à l’affiche
•    Envoyer sur le site de la marque, (page promo, technique, évènementielle, …) : page d’accueil à éviter !
•    Fournir des coupons de réduction,
•    Organiser un jeu, un évènement, … (Gratt Meuh)
•    Aller vers un site de réalité augmentée

Tous supports ou presque …

Cartes de visites, tee-shirts, bracelets, décors de pâtisseries, étiquettes de vins, toit d’immeuble, QR code humain au travers d’un Flashmob, Code en relief “façon cadran solaire”, depuis peu sur quelques tombes (4), sur les vitrines d’annonces immobilières, dans des épiceries virtuelles en Corée, tatouages ou bracelets personnalisables, …

Ecueils à éviter …

Les emplacements inadaptés sont courants et, hormis pour faire du buzz, inutiles : un QR code géant ne sera visible que par avion, un mini code sur une affiche distante de plusieurs mètres ou un QR code “pizza” en fromage fondu seront illisibles,  …

Il faut aussi se souvenir que le contenu proposé doit être adapté aux mobiles, ce qui sera facilité par la généralisation de l’HTML5.

Ne pas oublier que la redirection vers un site en Flash est illisible sur un smart-phone Apple par exemple, de même que renvoyer vers une appli Iphone exclut la moitié des mobinautes.

Autre frein : les applications permettant de lire les QR Code ne sont pas encore implémentées par défaut dans les smart-phones.

Et la synthèse d’une mini enquête personnelle auprès de 15-25 ans : Bof, les QR codes on ne s’en sert jamais …

Bons et moins bons usages …

3 Tops

Support de programmes d’un Cinema d’Art et Essai de province : accès direct et immédiat vers Allocine.com, sur la page de la salle.

Simple et efficace !

  Les infos Transiliens très efficaces (sauf en cas de gros souci de trafic, pour cause de saturation du réseau), et pionniers en la matière !
 

Vœux Bordeaux 2012 : belle personnalisation graphique et campagne originale avec ces petits coeurs flashables dans toutes les rues.

Video à la clé sur la promotion de la Ville !

 

3 Flops

Petits frères des pauvres : QR code illisible, trop dense et trop petit sur un journal gratuit en papier médiocre.

Dommage, les QR codes prennent leur place dans les milieux associatifs et solidaires …

Lien de destination avec accès réservé et obligation de télécharger l’appli, IPHONE exclusivement 

2 freins non négligeables !

Beau design sur des affiches entourant une zone de travaux.

Bonne idée, mais lien non fonctionnel.

 

En résumé …

10 bonnes pratiques à retenir

1.    Définissez votre objectif
2.    Expliquez l’objet du QR code dans le processus Marketing
3.    Adaptez la taille de votre QRcode au support
4.    Vérifiez l’accessibilité du code  : qualité d’impression, emplacement, …
5.    Dénichez un support original
6.    Donnez envie de le flasher : graphisme, légende, …
7.    Soignez l’URL et la cible de destination : page/contenu spécifique, adapté pour un mobile, …
8.    Prévoyez-en le partage
9.    Mettez en place un suivi de son utilisation
10.    TESTEZ-le

 

@OCCourau, Free-lance en Rédaction web et Référencement

 

Sources
(1)   … une tendance s’est faite plus particulièrement remarquer : la réappropriation du QR Code par des entreprises innovantes …

(2)  Histoire du QRCode, Infographie Usine nouvelle, 11 juin 2012

(3)  Article de la Lettre du Référencement (sur abonnement) d’Abondance de Mai 2012

(4) A lire : Créer une campagne QR Code performante

Comments are now closed for this article.