Vive le MPUCBTB !

Savez-vous ce que signifie « MPUCBTB » ?

  • Manufacture Parisienne Unie Contribuant aux Bénéfices Territoriaux Bonifiés ?
  • Mon Percepteur Urbain Comprend Bien Ton Bilan ?
  • Mais Pourquoi Un C’hti Boit-il Tant de Bière ?

Andouille

… Allez, cherchez encore un peu !

Voici la réponse :

C’est le « Mouvement Pour Une Cuisine Bretonne Trop Bonne ».

Il a vu le jour un 1er janvier, a fêté ses 2 ans début 2009, et je vous propose une belle balade culinaire et un surf gastronomique avec ses deux créateurs lorientais.

Au départ, il y a le « Jardin Gourmand »

Installé dans une jolie maison de ville, cette adresse gastronomique propose la redécouverte d’une cuisine bretonne étonnante, accessible, renouvelée et toujours savoureuse.

Le lieu est animé, aux fourneaux, par Nathalie, l’une des plus talentueuses jeunes chefs armoricaine, tandis que son mari Arnaud a la haute main sur la carte des vins et accueille les convives dans une salle aux couleurs de la Bretagne, donnant sur une terrasse et un joli jardin clos.

Restaurant

Plus que la cuisine une vocation de communication culinaire…

Car le crédo de nos deux fous de cuisine, c’est aussi de partager leur passion par tous les moyens:

  • Edition : 6 livres, dont 2 primés, et une collection pour les 6-10 ans
  • Concours : le prestigieux Gourmand World Cookbook Award
  • Interviews : presse et télé
  • Et bien sûr Internet et les médias numériques : blogs, site web, e-mailing, fils d’actualités

Trop Mad

Leur motivation ? … Au départ, tout simplement, nous cherchions une façon originale de présenter nos vœux à nos clients. 2007 étant l’année des élections présidentielles, nous sommes partis sur une carte invitant à voter pour le MPUCBTB, Mouvement Pour Une Cuisine Bretonne Trop Bonne. Mais nous souhaitions aussi étoffer notre carnet d’emails pour informer plus régulièrement nos clients de nos nouveautés. Nous avons donc invité nos clients à s’inscrire au MPUCBTB en leur donnant la possibilité de recevoir chaque mois par mail une nouvelle recette. Ce n’est que quatre mois plus tard que nous avons lancé le blog sur lequel nous avons mis les recettes et toutes les infos sur nos livres.

C’était la première fois que nous mettions en place un blog. Aussi, nous avons été agréablement surpris de voir des commentaires apparaître d’un peu partout, des sites Internet et d’autres blogs mettant en avant notre MPUCBTB ! Mais je reconnais que cela nécessite un peu de temps à consacrer en particulier pour concevoir les recettes et les mettre en ligne.

Réalisation léchée, mots savoureux, illustrations craquantes …

Les graphismes et les photos des ouvrages de Nathalie et Arnaud constituent un point fort de leur expression éditoriale, dans leurs livres ou sur la toile. Elles « racontent » presque autant que les recettes elles-mêmes.

Les photos en cuisine sont très importantes pour donner envie aux lecteurs de se mettre à l’ouvrage ! Je me dope aux galettes de blé noir et à l’andouille de Guémené ! Et surtout, nous sommes avec mon mari passionnés par ce que nous faisons ! Donc nous y passons du temps !

“Un bon conseil : amusez-vous !”

Mais dans le fond, qu’est-ce que les nouveaux médias « instantanés » changent-ils dans le rapport à la gastronomie ?

On a sans doute plus rapidement de propositions sur internet lorsque l’on souhaite réaliser une recette (avec en plus maintenant la possibilité de voir la réalisation filmée). Mais je pense que l’on recherchera toujours le bon conseil, la recette qui fonctionne réellement, le bon mélange des saveurs : cela amènera les gastronomes à consulter le plus souvent les mêmes sites. Vive le MPUCBTB. Vive la cuisine bretonne à travers le monde et la toile !

L’apprentissage d’Internet est-il aussi simple que de faire une bonne recette ?

Euhhhh… Je n’ai pas de statistiques avec mon blog !! Nous ne sommes pas à la recherche d’un record de fréquentation. Au départ, c’était pour s’amuser. Ça le reste encore aujourd’hui, même si cela nous permet aussi de parler de nos livres… Et pour les conseils « techno », je suis mal placée. J’ai surtout voulu m’amuser : est-ce un bon conseil ?!

Photo Intro

Reste maintenant à déguster, avec les yeux, le nez et les papilles ! Quelques spécialités :

  • Les poissons sélectionnés à la criée, des produits locaux (galettes de blé noir, cidre Royal-Guillevic) sublimés par des Supers-Mads-Secrets personnels,
  • Faux-filet sauté aux huîtres et son fumet à l’andouille de Guémené,

  • Riz au lait crémeux à la pomme caramélisée et au sirop d’érable,

  • Filet de merlu en papillote de sarrasin et sa crème de langoustines au Kari Gosse (un Top-Mad amalgame d’épices grand secret “made in Auray”),

Bio expresse : Nathalie Beauvais fait ses classes au lycée hôtelier de Dinard où elle rencontre alors son futur mari, Arnaud Beauvais. Sortie major de sa promotion, elle travaille quelques années à Paris, au Pré Carré, à l’Aquitaine, sous la houlette de Christiane Massia et au Carré des Feuillants, avec Alain Dutournier. Puis en 1990, à 25 ans, elle réalise son rêve en créant, avec Arnaud, “Le Jardin Gourmand” dans sa ville natale de Lorient.

Fée  MagikNath

http://www.jardin-gourmand.fr/
  • Et voici un autre “must”, le site du roi des pâtés :Henaff

Merci à Nathalie et Arnaud pour leur disponibilité et leur enthousiasme communicatifs.

Billet publié par Yves PHILIPPE – Promo MCI Part Time 2008

Comments are now closed for this article.