Votre Internet à la carte.. Suivez le guide des bonnes “vibes”

Cet article est basé sur un entretien avec Franck Mahon (VP Product Development, Netvibes) dans les locaux de la société Netvibes à Paris.

Historique :

Le pressentiment de Tarik Krim, fondateur de Netvibes s’est révélé judicieux. En 2001, quelques années avant la création de la société, il avait déjà déposé le nom de domaine parce qu’il sonnait bien; mais sans savoir encore ce pour quoi il allait l’utiliser.

Il faut donc attendre quatre ans, septembre 2005 exactement, pour voir apparaître Netvibes sur le Net.

Netvibes est un portail personnalisable utilisant les technologies du Web 2.0. Il permet à tout internaute de se créer sa propre page en agrégeant le contenu de toutes ses sources ou services favoris (blogs, informations, vidéos, photos, emails, réseaux sociaux, etc actualisés en permanence) et de le partager avec ses ami(e)s.

L’idée est née et a pris forme avec le site generation mp3 ou pour améliorer leur veille du net, les bloggeurs et développeurs du site ont commencé à utiliser une plate-forme permettant d’agréger le contenu qui les intéressait. Celle-ci a ensuite été mise à disposition d’autres internautes qui l’ont plébiscité en créant de nombreux comptes. L’utilité d’un tel portail devenait évidente.

Activités, business modèle :

Netvibes a trois activités principales :

  • L’affiliation : C’est le principe par lequel un site propose à des partenaires affiliés de promouvoir ses produits et ses services. Dans le cas présent, Netvibes est rémunéré par des widgets (ex. Kelkoo, Ebay) à la visite et à l’achat.
  • « Premium Universe » : Elle permet à des sites web d’éditeurs de contenu d’intégrer le platforme de Netvibes. L’objectif étant pour une marque de permettre aux utilisateurs de personnaliser la manière dont son proposer les contenus en ligne et les applications y compris les flux RSS, les vidéos, les photographies, les widgets et ainsi de fidéliser au maximum leurs lecteurs ; et de leur permettre de partager leur intérêts avec leurs amis. On peut prendre l’exemple du figaro sur lequel on trouve en haut de la page un menu qui s’intitule « mon figaro » avec le logo vert du + de Netvibes et lorsqu’on click dessus on arrive sur une page qui permettra d’organiser son contenu par onglet dans un look and feel Netvibes.
    figaro.gif

D’autres exemples identiques peuvent être citer comme les Echos, Numéricable. Pour en savoir plus : http://business.netvibes.com/premium-universe.php

  • Le CPI – Coût par Installation : On connaissait le CPC (coût par clic), le CPM (coût pour mille), Netvibes utilise le coût par installation pour les widgets et est rémunéré à chaque fois qu’une personne clique sur un widget et l’installe sur sa page. Cette technique permet à Netvibes aussi de connaître la durée de vie d’un widget (connaissance du nombre d’ajout et de suppression, mais pas de tracking à la source).
    sponsored.gif

Certains widgets sont aussi sponsorisés ce qui permet à certaines sociétés d’acheter de la visibilité et donc d’apparaître dans les trois premiers rangs. Les widgets sponsorisés sont indiqués par une petite lisière jaune.

A noter aussi un partenariat récent que Netvibes vient de conclure avec le géant Rambler (portail considéré comme le Yahoo ! russe) en marque blanche. Par cet accord, Rambler pourra utiliser la plateforme de widgets de Netvibes et les déployer auprès de ses 40 millions d’utilisateurs.

Netvibes Web 2.0 :
Au niveau de sa communication Netvibes fonctionne essentiellement par le bouche à oreille et les outils collaboratifs :

  • Le buzz : Ce sont les articles les plus partagés par tout le monde au cours de la dernière heure, les derniers 6 heurs, 12 heures, 24 et 48 heures. buzz.gif

  • Les amis : cet outil permet de voir l’activité de nos amis et les liens / articles qu’ils ont envie de partager avec nous
  • Sur le même principe, on accède aux éléments / liens que les internautes connectés à Netvibes ont suggérés.
  • Netvibes Ecosystem : Il permet de trouver des widgets issus des meilleurs services et sites d’actualité, avec ensuite la possibilité de les partager et de les ajouter à sa page d’accueil personnalisée. Le site propose aujourd’hui un catalogue de plus de 8360 widgets disponibles en France. Il est aussi possible de soumettre un widget grâce à l’Ecosystem.

Contribuer grâce et à Netvibes :

  • La plateforme pour les développeurs permet deux choses : d’abord aux personnes intéressées de développer leurs propres widgets et deuxièmement d’héberger leurs widgets sur le serveur de Netvibes.
  • • Pour favoriser son déploiement international, Netvibes a crée une plateforme de traduction qui permet à tous les internautes d’avoir les informations nécessaires (FAQs, Forum, Glossaire, Conseils) pour traduire Netvibes dans leur langue. A son lancement, Netvibes était disponible qu’en Français et en Anglais. Aujourd’hui il y en 70 en ligne pour 115 régions. Le nombre de régions est plus important que le nombre de langues ; car pour une langue on trouve plusieurs régions avec un contenu localisé (le Français est disponible pour la France mais aussi pour la Suisse francophone ou le Canada francophone). La vérification des traductions se fait automatiquement par les traducteurs qui s’auto-corrigent les uns les autres au fur et à mesure de l’avancée du travail de traduction. La personnalisation chez Netvibes permet à un internaute d’avoir une interface en allemand par exemple avec un contenu français.

Points forts :

  1. La personnalisation : l’internaute a un choix important au niveau de la personnalisation de son interface : couleurs, définition des onglets, réorganisation de sa page, personnalisation des flux, désactivation des certaines fonctions comme le moteur de recherche par exemple, possibilité d’utiliser tout contenu (Flickr ou Picassa ; ce qui n’est pas le cas chez Google ou Yahoo par exemple)
  2. Le catalogue de widget : On l’a déjà vu les widgets sont donc pour une grande partie au cœur de la stratégie commerciale de Netvibes et l’offre de widgets au niveau mondial se monte aujourd’hui au chiffre à 174051 widgets
  3. La technologie du widget : basé sur un standard et parfaitement compatible sur tous les sites au monde
  4. Le support : une équipe dédiée qui répond en moins de 24 heures et avec la présence d’une aide par twitter

Points faibles

  1. La personnalisation : quand elle est poussée à l’extrême ; les choses deviennent aussi plus complexes.

Fiche d’identité Netvibes :
Domaine d’activité : Page personnalisable
Année de création : 2005, lancement 15 septembre 2005
Site en 2005 : http://vintage.netvibes.com/ La navigation par onglet n’existait pas encore (Ils n’apparaitront une année plus tard)
Effectifs : 35 (bureaux à Paris & San Francisco)
Nombre de visites (mondial) : 2,5 millions mensuelles (validé par Comscore)
Fondateur : Tarik Krim
Concurrence: My Google, My Yahoo, My AOL, Live.com (Microsoft)

Nadia Garidi – MBA MCI part time 2008-2009

Comments are now closed for this article.