Le Web collaboratif

Web collaboratif : Mon voisin le 2.0

 

Image qui represente le Web collaboratifNon, on ne parle pas ici du remake de «mon voisin le tueur» mais bien d’une tendance en vogue sur Internet: Le collaboratif ! Saviez-vous que d’après une étude britannique : 81% des personnes pensent que partager rend plus heureux ?

 

L’esprit collaboratif n’a pas attendu le Web

Comme j’ai souvent tendance à penser, Internet n’invente rien ! Mais il est un accélérateur de réalité et de tendance avec de nouvelles façons de faire. Pour le monde collaboratif : aider, prêter aux autres n’est pas nouveau. Le collaboratif 2.0 n’invente rien, il le rend accessible, commun et monétarisé, un principe vieux comme le monde. 

Airbnb le véritable précurseur

Depuis quelques années le principe existe sur Internet mais il explose avec l’arrivée de Airbnb en 2008 (Histoire et évolution de Airbnb). Le site Californien a su en 4 ans devenir la référence mondiale de l’hébergement type chambre d’hôte sur Internet. Il s’agit de prêter sa maison à un étranger contre quelques sous. C’est une belle occasion de faire des rencontres et vivre à la locale. 

Et les autres ?

L’exemple de Cookening (Cookening : Le diner 2.0) reflète encore un peu plus cette tendance de la consommation collaborative. Il s’agit ici de partager son déjeuner, diner (petit déjeuné?). A l’heure des émissions «Un diner presque parfait» ou bien «Top chef», le principe sonne comme une évidence. Le site de Cédric Giorgi pourrait bien être l’exemple français que l’on attend tous ! L’ancien directeur Europe de Seesmic a tout lâché pour monter son projet. Cible parisienne pour le moment, on peut facilement imaginer une cible en or : le touriste qui est particulièrement attiré par les spécialités culinaire de notre pays. Américains, Chinois, Japonais prêt pour une choucroute 2.0 ?

Blablacar, plus connu sous le nom de covoiturage.fr peut se venter d’avoir fait économiser 182 millions d’euros à plus de deux millions d’inscrits, d’avoir fait faire 28 millions de rencontres et d’avoir économisé plus de 44.000 tour du monde d’essence à notre pauvre planète !

Petite question pour vous cher lecteur : Qui n’a jamais cherché pendant des heures une place de parking ? Je connais déjà la réponse.. Avec MobyPark c’est fini ! Le principe est que tout le monde peut louer sa place de parking personnelle (résidence, parking privé, etc) à n’importe qui pendant ses journées de travail. Impensable ? Yoann Benhacoun et son associé l’ont fait ! Fini d’attendre des heures à faire le tour de Saint-Michel. 

Avis aux amateurs : les sites qui réussissent ont tous une communication basée sur l’échange, la rencontre, le partage et l’écologie.

D’autres exemples plus ou moins connus existent : Peer to peer, sac, machine à lavé, vêtements, finance collaborative tout est possible. Je vous l’ai dit, pour 81% cela rend plus heureux alors qu’attendez vous ?

Florian Othnin-Girard (MBA MCI Full time – 2012-2013)

Blog : histoires de web

Twitter : @florianothnin

5 Comments

  1. Géant Vert

    Instructif, je me demande où sont les limites du partage de la consommation collaborative.

  2. Bonne question chère ami vert ! La réponse depend de chacun ;)

  3. Franck

    Article intéressant, je me jète d’ailleurs à l’eau en testant pour mon Nouvel an sur Madrid, les services de AirBnB. Cette nouvelle expérience web collaborative sera-t-elle ce que j’en attends? Let’s wait & see

  4. ikram

    L’application MobyPark est valable sur tous les systèmes d’exploitation de mobile, ou encore c’est réservée que pour le IPhone???
    Merci Florian, bel article.