Workit pourrait-il révolutionner les comportements des e-acheteurs et le e-commerce ?

Jean-Michel Billaut n’a pas manqué de réagir quant à la sortie du widget Workit (lire son article Et si l’Internet s’occupait mieux de notre pouvoir d’achat que notre Gouvernement ? paru le 22/03/2009). Il était le premier à parler d’eux sur la toile il y a quelques mois et j’attendais patiemment son article! Pour rappel, Jean-Michel Billaut est économiste chez BNP-Paribas, fondateur de l’Atelier et bloggeur sur les sujets de nouvelle économie avec Internet. Enfin, il est aussi membre du comité d’orientation pédagogique de notre MBA spécialisé “MCI : Marketing et commerce sur Internet

Lire le résumé de l’article de Jean-Michel Billaut au sujet des prochaines évolutions de Workit et de sa réflexion quant à ce nouveau mode de la consommation des e-acheteurs.

Dans un article publié aujourd’hui même, Jean-Michel Billaut présente les prochains points de développement de Workit, le widget de la transparence des prix, qui je le rappelle est sortie vendredi. Alors que peut-on attendre de ce widget pour les mois avenir ?

1/ en juin prochain, la version mobile

2/ un panier virtuel pour surveiller les produits avec des alertes pour prévenir de leur baisse de prix et les nouveaux point de vente qui le proposent

3/ un widget Netvibes

4/ des conseils d’experts du style : “Ce produit vous intéresse ? Si j’étais vous, j’attendrai 15 jours pour l’acheter. Son prix va baisser de X euros avec une probabilité de 80% ”

5/ le widget pour l’instant ne s’intéresse qu’aux produits électriques (électroménager, Hifi, produits informatiques, photos, etc..). Soit un peu moins de 100.000 références en France… Avec un total d’un million de propositions par le commerce français sur le territoire national… Mais bientôt arriveront d’autres univers de produits (voyages, fringues, etc…)… Et puis peut-être par la suite les produits de B2B…

Alors voici pour les évolutions à venir mais en attendant, Jean-Michel Billaut ne manque pas de soulever les problématiques et les conséquences probables de cet outil qui pourrait participer à modifier le milieu du e-business et contribuer à la modification des comportements des e-consommateurs.

Voici un extrait des réflexions de Moniseur Billaut au sujet de Workit et des évolutions du e-commerce et de ces acteurs :

{{1/ Le système de Workit n’est-il pas de nature à laminer les marges des marchands ? Car si le consommateur est informé en temps réel, ne va-t-il pas systématiquement choisir le moins cher ? Et donc tout le monde devra s’aligner sur le moins cher ? Le commerce va-t-il laisser faire ? Ou au contraire y aura-t-il entente sur les prix ?

2/ Google et autres… Google va-t-il lui aussi laissez faire ? Ne va-t-il pas au contaire racheter Workit qui naturellement peut appliquer sa mécanique dans le monde entier ? (Yahoo a bien racheté Kelkoo qui n’est qu’un comparateur de prix… et non un système de transparence)…

3/ Les stratégies “si vous trouvez moins cher ailleurs, on vous rembourse la différence” (stratégies chères à M’sieur Darty) sont probablement terminées. Bernard (il s’agit de Bernard Euverte le CEO de Workit avec qui s’est entretenu Jean-Michel Billaut) dans sa présentation nous a présenté un cas de ce type, où un marchand indique qu’il rembourse la différence, et sort sur un produit X en 21ème position… (“faut être gonflé” m’a fait remarqué Madame Billaut)…

4/ On pourrait concevoir un INSEE 2.0… Supposons que des millions de personnes chaque jour dans les magasins physiques prennent en photo avec leur téléphone les étiquettes de tous les produits (y compris les produits alimentaires ?). On pourrait ainsi définir en 2 coups de cuillères à pot la stratégie prix de Leclerc dans les petits suisses, versus celle de Carrefour… Je vous laisse imaginer ce que l’on pourrait faire…

5/ A partir des évolutions de prix des uns et des autres, Workit ou autres vont pouvoir faire des études des plus intéressantes… Comment réagit telle ou telle enseigne à la suite d’une basse notable de prix proposés par le concurrent sur tel produit ? Elle réagit en combien de temps ? Y a-t-il des enseignes qui sont toujours plus chères ? Etc...

6/ Et les fabricants dans ce maëlstrom potentiel, ne vont-ils pas eux aussi s’en mêler ? Si oui comment ?}}

Le widget Workit “la transparence des prix” soulève beaucoup de réflexions pertinentes. Reste à savoir comment les e-acheteurs vont adopter l’outil dans les mois à venir et les évolutions de la consommation et du marché du commerce en ligne.

Pour télécharger Workit

Rhékel Chatain – Promo 2009 – Full Time

Comments are now closed for this article.