Zoom sur Alban CARMET, ancien MCI chez Samsung Electronics

Nous y voilà, la quête aux anciens MCI de la promo 2008 est lancée !

Qui sera notre première cible ? J’ai nommé Alban CARMET.

Vous voulez savoir qui se cache derrière ce nom. Venez avec moi pour découvrir cette personnalité au parcours atypique.

1. Alban, peux-tu te présenter en quelques mots, nous retracer ton parcours scolaire et professionnel avant le MCI ?

Alban-Carmet Comme le prouve mon parcours scolaire, j’ai mis du temps avant de trouver ma voie. Après un BTS informatique option réseau en alternance, j’ai choisi de changer progressivement de cursus car cela ne me plaisait pas. J’ai ensuite obtenu une Licence professionnelle de Management de projet ce qui m’a permis de travailler sur un intranet. Cela a été un déclic pour moi. J’ai ensuite intégré une école de communication (l’ISCOM Paris) grâce à laquelle je me suis forgé une expérience en agence de communication interactive. Sûr d’avoir fait le bon choix, j’ai eu envie d’aller plus loin et de compléter mon cursus en communication interactive. Après ce master 1 en communication multimédia, j’ai donc choisi le MBA spécialisé Marketing Commerce sur Internet.

2. Peux-tu nous préciser les raisons qui t’ont conduit à poser ta candidature pour cette formation orientée e-business ?

Suite à mes expériences en agence, j’ai senti que j’avais des carences sur des problématiques e-marketing ou e-business. Après avoir effectué des recherches sur les formations proposant ce genre d’enseignements, mon choix s’est rapidement tourné vers MCI. L’ancienneté et la réputation de cette formation m’ont rapidement convaincu. Une discussion très enrichissante avec un ancien élève m’a définitivement convaincu de choisir ce MBA spécialisé.

3. En quoi ta formation au MCI t’a-t-elle aidé à construire ton avenir ?

Elle m’a permis d’avoir une vision de l’ensemble de ces nouveaux métiers du web. J’ai ainsi pu voir ce que j’aimais et ce que j’aimais moins. Cela me donne également une légitimité plus importante face à mes interlocuteurs au quotidien. Sans être expert dans tous les domaines, j’ai acquis grâce à cette formation, les clés nécessaires pour comprendre les tenants et aboutissants de ces nouveaux métiers.

4. Où as-tu réalisé ta mission de fin d’études ? Expliques-nous en quoi cela consistait ?

J’ai intégré Samsung Electronics France en que chef de projet web. Mon rôle consiste à accompagner les chefs de produits brun (tv, home cinéma, mp3, dvd/blu-ray, appareils photos) dans la définition de leurs problématiques de marketing online. En amont je les aide donc à constituer leurs briefs online. En aval, sur la phase opérationnelle, je coordonne les équipes techniques et graphiques pour mener à bien les projets web (microsites, emailing, campagne SEM…).

5. Pourquoi avoir choisi de travailler chez l’annonceur ?

J’ai choisi de travailler pour un annonceur de manière à être à l’initiative de projets et m’impliquer sur la définition de stratégies e-marketing. A cela s’ajoute mon affinité pour les produits électroniques grand public.

6. Une fois en entreprise, constates-tu des différences entre ce que tu as appris en formation et les réalités du marché ?

Non car les intervenants MCI sont pour tous des professionnels en activité. De ce fait, tous les cas qui ont été présentés, étaient en phase avec la réalité du marché. Je n’ai donc pas été surpris lorsque j’ai été confronté à certaines problématiques.

7. Quelles qualités primordiales sont, selon toi, nécessaires pour être un bon chef de projet ?

Selon moi, un bon chef de projet doit être organisé et légitime auprès des personnes qu’il doit manager. Cela suppose donc avoir une base de connaissances “technique” et “graphique”. Enfin, un bon chef de projet doit également être capable de gérer son stress et celui des autres. Il est ainsi essentiel de savoir prendre du recul sur les choses.

8. Quelle est la rencontre qui t’a le plus apporté ou marqué professionnellement ?

La rencontre professionnelle qui m’a le plus marqué a été celle que j’ai faite lorsque que je travaillais en alternance pour le groupe AREVA. A cette époque, je venais de donner une nouvelle orientation à mes études. J’étais donc un peu perdu et je ne savais pas encore que j’avais fait le bon choix. J’ai eu la chance de tomber sur un manager qui m’a non seulement redonner confiance en moi mais aussi convaincu que j’étais fait pour travailler dans le web.

9. Quelles orientations de carrière envisages-tu ?

A moyen terme, je souhaite m’investir dans la conception de projets structurants et participer à l’élaboration de stratégies d’influence. Dans l’intervalle, je souhaite avoir une expérience à l’étranger pour pouvoir appréhender d’autres méthodes de travail et acquérir la maitrise de l’anglais.

10. Quelles sont tes prédictions pour l’année 2009 en matière de web ?

On en parle depuis longtemps mais je pense que le web mobile devrait enfin décoller. La démocratisation d’appareils nomades et le développement d’offres forfaitaires abordables me font penser que les voyants sont désormais tous au vert. La réalité augmentée et toutes les innovations permettant d’apporter de l’expérience consommateur vont également à mon sens se développer.

11. Quels conseils donnerais-tu à la promo 2009 et aux jeunes diplômés qui souhaiteraient justement suivre cette formation ?

Je n’ai pas de conseils à donner si ce n’est d’être passionné et ouvert. Le web a cette chose extraordinaire d’être en perpétuelle évolution. Il demande donc un travail de veille constant.

12. Et enfin, quels souvenirs gardes-tu du MCI ?

Je garde d’excellents souvenir de cette formation. Les 6 mois de cours ont été intense et très stimulants. La diversité des cours et la qualité globale des professionnels qui sont intervenus y sont pour beaucoup. Tout n’a pas été rose et certaines choses seraient selon moi à optimiser mais de manière générale, cette formation a été très enrichissante. Je dois également reconnaitre que c’est un formidable tremplin professionnel.

Nous remercions vivement Alban pour le temps qu’il nous a accordé et nous lui souhaitons une très bonne continuation.

Stéphane YOUNAN,
MBA MCI Full-time Promo 2009

1 Comment

  1. Antoine

    Top l’interview !
    Alban, tu dépote !
    @ bientôt
    Antoine